All news
|
Print
01 octobre 2010 - Media release

Plusieurs centaines d’arrestations effectuées dans le cadre d’opérations de lutte anticontrefaçon coordonnées par INTERPOL et les douanes dans toute l’Amérique du Sud

LYON (France) – Une opération transnationale coordonnée par INTERPOL et l’Organisation mondiale des douanes, ciblant les réseaux de contrefaçon dans 13 pays d’Amérique du Sud, a conduit à l’arrestation de plus de 600 personnes et à la saisie de contrefaçons d’une valeur estimée à 50 millions d’USD.

Menée dans le cadre de l’Opération Jupiter, elle a permis aux policiers et aux douaniers de la région de mettre la main, entre autres, sur de faux récepteurs satellitaires et de fausses pièces détachées automobiles, ainsi que sur des contrefaçons de boissons sans alcool et de chaussures de sport de créateurs, montrant toute l’étendue de la gamme des produits de consommation contrefaits déversés sur le marché classique. Une grande quantité de jouets de contrefaçon ou non conformes aux normes en vigueur, particulièrement dangereux pour la santé et la sécurité des enfants, a également été saisie.

Depuis le lancement de l’opération en mars dernier, les autorités ont procédé à plus de 300 contrôles et perquisitions dans différents lieux, notamment aux points de contrôle aux frontières, dans les ports maritimes et les centres commerciaux. Les enquêtes menées dans la région ont également mis au jour des ateliers permettant de produire en masse des marchandises de contrefaçon.

« L’Opération Jupiter va de succès en succès, et cela est entièrement dû à la mobilisation et à l’efficacité des policiers et des douaniers qui collaborent sur le terrain, ainsi qu’au soutien du secteur privé et des procureurs nationaux », a déclaré le responsable de l’Opération Jupiter d’INTERPOL, M. Roberto Manriquez.

« INTERPOL poursuivra sa collaboration avec l’ensemble de ses pays membres afin de cibler et de démanteler les organisations criminelles qui se livrent à la contrefaçon, et font non seulement peser une grave menace sur la santé et la sécurité des consommateurs, mais portent également atteinte aux économies nationales, ce qui peut avoir des conséquences encore plus néfastes en ces temps de crise financière mondiale », a ajouté M. Manriquez.

« L’OMD s’est félicitée de cette initiative, les douanes étant chaque jour en première ligne dans la lutte contre la contrefaçon et le piratage du fait de leur présence aux frontières. Ce projet actuellement en cours démontre une fois encore l’efficacité de la coopération entre services chargés de l’application de la loi dans la lutte contre la criminalité transnationale », a déclaré le Directeur adjoint du Contrôle et de la facilitation à l’OMD, M. Allen Bruford.

Marquant la cinquième édition de l’Opération Jupiter en Amérique du Sud depuis son lancement en 2005 – avec uniquement trois pays – dans le cadre du Programme INTERPOL sur les droits de propriété intellectuelle, ce projet a non seulement permis de saisir des produits de contrefaçon d’une valeur estimée à 340 millions d’USD, mais également d’aider les polices nationales à identifier et à démanteler des bandes se livrant au trafic d’armes et de stupéfiants.

Outre qu’ils coordonnent les déploiements opérationnels, INTERPOL et l’Organisation mondiale des douanes ont également organisé plusieurs séminaires de formation, permettant aux agents de première ligne de se familiariser avec les techniques d’enquête requises pour ces actions spéciales.

Selon le major général Oscar Adolfo Naranjo Trujillo, Directeur général de la Police nationale colombienne – qui a accueilli l’un des séminaires régionaux –, la formation dispensée et le soutien apporté ont été la clé du succès de l’opération.

« Ce fut, pour notre police nationale, une excellente occasion de comprendre les importantes répercussions de ce phénomène de criminalité, et d’insister sur les atteintes dont sont victimes les institutions et les entreprises qui se battent pour protéger leurs droits de propriété intellectuelle. »

« Notre institution est pleinement engagée dans la mise en œuvre de l’Opération Jupiter V, qui vise à lutter contre les atteintes à la propriété intellectuelle en Colombie et dans toute l’Amérique du Sud. »

Les résultats définitifs de la cinquième édition de l’Opération Jupiter, à laquelle ont participé l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, l’Équateur, la France (Guyane), le Panama, le Paraguay, le Pérou, le Suriname, l’Uruguay et le Venezuela, seront communiqués à l’issue de l’opération.