All news
|
Print
09 septembre 2010 - Media release

La sécurité des documents de voyage et des frontières à l’ordre du jour de la visite d’un Ministre ukrainien à INTERPOL

LYON (France) – L’importance de la sécurité des frontières et des documents de voyage a été l’un des principaux thèmes abordés durant la rencontre entre le Ministre de l’Intérieur ukrainien, M. Anatolii Mohylov, et le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, à l’occasion d’une visite du ministre au siège du Secrétariat général de l’organisation internationale de police, à Lyon.

L’Ukraine est l’un des premiers pays à avoir décidé de dispenser de visa les titulaires du Document de voyage INTERPOL, ce qui permet aux fonctionnaires en mission officielle d’entrer dans le pays en évitant les délais liés aux formalités nécessaires à l’obtention d’un visa.

L’Ukraine étant co-organisatrice du championnat de football de l’Euro 2012, le projet visant à ouvrir l’accès à la base de données d’INTERPOL sur les documents de voyage volés et perdus (SLTD) aux aéroports et autres points où sont opérés les contrôles aux frontières figurait également au nombre des principales questions abordées.

La comparaison des passeports des visiteurs avec les informations enregistrées dans la base de données SLTD, qui regroupe actuellement près de 23 millions de documents provenant de 153 pays, est l’un des éléments majeurs du dispositif de sécurité mis en place à l’occasion d’autres compétitions sportives importantes. L’Autriche et la Suisse, qui ont organisé le championnat en 2008, avaient donné aux postes-frontières un accès direct aux bases SLTD, tout comme l’Afrique du Sud, qui a accueilli la Coupe du monde 2010 de la FIFA.

« L’Ukraine est déterminée à travailler avec ses partenaires des services chargés de l’application de la loi dans le monde entier et INTERPOL, afin d’assurer la sécurité de nos frontières et celle de nos citoyens », a déclaré M. Mohylov.

La délégation ukrainienne, dont faisaient notamment partie le Premier Ministre adjoint, M. Serhii Chernykh, et le Chef du Bureau central national d’INTERPOL de Kiev, M. Vasil Nevolia, a par ailleurs été informée des derniers développements concernant le Document de voyage INTERPOL.

Qualifiant l’Ukraine de précieux partenaire dans le domaine de l’application de la loi, le Secrétaire Général Noble a rappelé l’opération commune récemment organisée à Berlin entre les polices ukrainienne et allemande, qui a permis de retrouver un tableau du Caravage dérobé au Musée de l’Art occidental et oriental d’Odessa en juillet 2008.

Leur « collaboration internationale exemplaire » a abouti à l’arrestation à Berlin de trois Ukrainiens et d’un Russe, et au démantèlement de ce qui semble être une bande criminelle internationale, dont 20 membres présumés sont détenus en Ukraine.

« Le succès de cette opération conjointe et l’utilisation par l’Ukraine des outils INTERPOL avant et pendant le championnat de football de l’Euro 2012, qui va attirer des milliers de visiteurs, montrent de façon éclatante la détermination du pays à jouer un rôle de premier plan dans le renforcement de la sécurité, tant à l’étranger que sur le territoire national, aujourd’hui et à l’avenir », a déclaré M. Noble.