All news
|
Print
07 septembre 2010 - Media release

Lors de sa visite à INTERPOL, le chef de la police albanaise souligne l’importance attachée par son pays à la coopération policière internationale

LYON (France) – La collaboration et l’échange d’informations de police avec INTERPOL en vue de lutter contre la criminalité transnationale organisée, tel a été le thème principal de la visite rendue aujourd’hui au siège du Secrétariat général d’INTERPOL par le Directeur général de la Police d’État albanaise, M. Hysni Burgaj.

L’Albanie ayant intégré en juin dernier à sa structure policière nationale le réseau mondial d’outils et services INTERPOL, parmi lesquels le système de communication policière I-24/7 d’INTERPOL, la rencontre entre M. Burgaj et Ronald K. Noble, le Secrétaire Général de l’Organisation, a porté sur des questions de sécurité régionales et internationales telles que la criminalité organisée et le trafic de drogue et d’êtres humains. Le chef du Bureau central national INTERPOL de Tirana, M. Pellumb Seferi, faisait partie de la délégation albanaise.

« L’intégration automatique du système policier mondial d’INTERPOL à notre structure de police nationale montre que l’Albanie est déterminée à travailler avec les services d’application de la loi du monde entier et à jouer un rôle majeur dans la sécurité nationale, régionale et internationale » a déclaré M. Burgaj. 25 malfaiteurs recherchés au niveau international ayant été arrêtés en Albanie depuis l’intégration des deux systèmes en juin, le chef de la police albanaise a ajouté que « les résultats à ce jour montrent ce qui peut être obtenu grâce à une collaboration renforcée avec INTERPOL ».

Décrivant l’échange international d’informations de police comme essentiel à la coopération entre l’Organisation et ses 188 pays membres, le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, a félicité la délégation albanaise pour la « collaboration solide et étroite » de l’Albanie avec l’organisation mondiale de police et a adressé à M. Burgaj ses remerciements au ministre de l’Intérieur albanais, M. Lulzim Basha, pour son soutien sans faille à l’Organisation.

Parmi les 188 pays membres de l’Organisation, l’Albanie est l’un des dix pays utilisant le plus la base de données nominatives et la base de données sur les véhicules volés, et M. Noble a salué « le travail exemplaire accompli par l’Albanie, le Bureau central national de Tirana et les autorités qui, en mettant des informations vitales à la disposition des policiers de première ligne, font qu’il est beaucoup plus difficile pour les malfaiteurs en fuite d’échapper à l’arrestation, et contribuent ainsi à la sécurité de nos frontières ».

À la suite de la visite officielle du Secrétaire Général en Albanie, en juillet 2009, Tirana a mis à disposition à INTERPOL, en juillet 2010, un officier spécialisé qui a été affecté à l’unité de soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite.