All news
|
Print
23 juin 2010 - Media release

Le chef de la police australienne souligne la nécessité de la planification stratégique

LYON (France) – Le renforcement du partenariat entre l’Australie et INTERPOL, en vue de donner un nouvel élan à la coopération en matière de lutte contre toute les formes de criminalité et de terrorisme transnationaux, était aujourd’hui au centre des discussions à l’occasion de la visite du Directeur de la Police fédérale australienne (AFP), M. Tony Negus, au siège du Secrétariat général d’INTERPOL.

Dans son discours prononcé devant le Comité exécutif d’INTERPOL – le tout premier d’un chef de
l’AFP –, le Directeur Negus a souligné la nécessité de la planification stratégique au regard de cette collaboration, ainsi que le soutien apporté par la police de son pays à la sécurité nationale, régionale et mondiale.

« La planification stratégique donne à la police les outils dont elle a besoin pour réussir dans un environnement qui évolue rapidement, et permet que les organismes chargés de l’application de la loi restent au plus près des besoins des populations qu’ils servent », a déclaré le Directeur Negus.

« Le monde globalisé et interconnecté qui est le nôtre a également accru la nécessité pour nous d’avoir des relations plus étroites avec les organisations de police telles qu'INTERPOL, dans la mesure où nous luttons les uns comme les autres contre des infractions pour lesquelles les frontières juridiques n’ont aucune signification », a-t-il ajouté.

« La criminalité transnationale continue à se développer ; elle nous touche en premier lieu en notre qualité de chefs de police mais – ce qui est tout aussi important – également en tant que communauté internationale des services chargés de l’application de la loi ».

« L’AFP est convaincue que ses relations avec INTERPOL et les pays membres de celui-ci sont pour beaucoup dans sa capacité à faire face à la grande criminalité et à la criminalité organisée qui nuisent aux intérêts de l’Australie », a conclu le chef de l’AFP.

Le Directeur Negus s’est par ailleurs entretenu avec le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, et le Président de l’Organisation, M. Khoo Boon Hui. À cette occasion, ils ont envisagé d’autres domaines de collaboration entre les deux organisations.

« L’Australie continue à être un partenaire important d’INTERPOL, et la visite du Directeur Negus, outre l’accent mis sur les domaines dans lesquels nous collaborons déjà étroitement, nous a également permis de trouver des moyens d’élargir encore notre coopération », a indiqué le Secrétaire Général Noble.

« Alors que, comme l’a souligné le Directeur Negus, le rôle de la police, est souvent déterminé par les événements mondiaux, la planification stratégique joue un rôle crucial pour les services chargés de l’application de la loi, en permettant aux policiers présents sur le terrain ainsi qu’aux organisations qui les soutiennent, telles qu’INTERPOL, d’être mieux préparés et d’être parés à toute éventualité », a-t-il poursuivi.

Cette rencontre à INTERPOL fait suite à une visite du Secrétaire Général Noble au siège de l’AFP à Canberra en octobre 2009, au cours de laquelle avaient été examinées des questions telles que l’intensification des échanges d’informations, en particulier dans le cadre des bases de données d’INTERPOL.