All news
|
Print
05 mars 2010 - Media release

La coopération policière internationale renforcée par la décision du Brésil de reconnaître le passeport INTERPOL

LYON (France) – Le Brésil est le deuxième pays membre d’INTERPOL à reconnaître le passeport INTERPOL pour les personnes voyageant dans le cadre de missions de police officielles.

La confirmation par le gouvernement brésilien que le passeport INTERPOL va bénéficier du même régime que le laissez-passer de l’Organisation des Nations Unies arrive après la décision du Pakistan, au début de la semaine, d’accorder au passeport INTERPOL un statut dérogatoire à l’obligation de visa.

Se félicitant de la décision du Brésil, le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, a déclaré que chaque pays membre qui reconnaît le document de voyage INTERPOL multiplie les chances de développer la coopération policière.

« Les fonctionnaires qui voyagent avec un passeport INTERPOL dans le cadre de missions de police, souvent à la demande d’un pays membre après un attentat terroriste, un acte criminel de grande ampleur ou une catastrophe naturelle, doivent être présents sur les lieux dès que possible », a poursuivi le Secrétaire Général.

« Accorder au passeport INTERPOL la même valeur juridique que le laissez-passer des Nations Unies ou un statut dérogatoire à l’obligation de visa, permet non seulement de répondre plus rapidement aux demandes d’assistance sur place, mais donne aussi aux agents des services chargés de l’application de la loi dans chacun de nos 188 pays membres la possibilité de s’entraider en cas de besoin et lorsque la demande en est faite », a ajouté M. Noble.

« La décision du Brésil et du Pakistan d’accorder ce régime au passeport INTERPOL est un exemple à suivre pour les autres pays », a conclu le chef de l’organisation mondiale de police.

Officiellement présenté lors de l’Assemblée générale de l’Organisation de 2009 à Singapour, le passeport INTERPOL à la pointe de la technologie comporte une série de dispositifs de sécurité parmi lesquels des gravures au laser, une puce électronique ainsi que des éléments holographiques, micrographiques et optiques.