All news
|
Print
18 septembre 2009 - Media release

INTERPOL salue l’arrestation d’un ressortissant turc recherché pour meurtre

LYON (France) – L’annonce de l’arrestation, à Istanbul, d’un ressortissant turc soupçonné de meurtre faisant l’objet d’une vidéo d’appel à témoins diffusée par INTERPOL pour le localiser a été accueillie avec satisfaction par la plus importante organisation de police au monde.

Jeudi dernier dans les premières heures de la matinée, Cem Garipoglu a été placé en détention par la police turque en relation avec le meurtre sauvage de sa compagne Münevver Karabulut, une adolescente dont le corps sans vie avait été retrouvé dans le quartier Etiler d’Istanbul le 3 mars dernier.

À la demande du Bureau central national (B.C.N.) INTERPOL d’Ankara, une notice rouge INTERPOL – avis de recherche international – avait également été publiée à l’encontre de ce jeune homme de 17 ans, et diffusée aux 187 pays membres de l’Organisation internationale de police criminelle.

Le service de soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite (FIS) d’INTERPOL a travaillé en étroite collaboration avec le B.C.N. d’Ankara pour faire en sorte que les services chargés de l’application de la loi d’Europe de l’Est, d’Asie centrale et des États-Unis soient alertés, car l’on pensait que le suspect avait pu fuir dans l’une de ces directions.

Après avoir diffusé une vidéo d’appel à témoins sur le site Web d’INTERPOL et sur YouTube, le FIS a reçu une centaine de messages provenant du public. Ces messages, qui contenaient des pistes pouvant permettre la localisation de Garipoglu, ont été transmis au B.C.N. d’Ankara.

« L’arrestation de Cem Garipoglu est le fruit du travail considérable fourni par la police turque et le B.C.N. INTERPOL d’Ankara », a déclaré Stefano Carvelli, l’officier chargé de l’affaire au service FIS d’INTERPOL.

« Il est également important de remercier les nombreux citoyens qui se sont manifestés pour fournir des informations après avoir vu la vidéo d’appel à témoins d’INTERPOL. »

La vidéo sur Cem Garipoglu est venue s’ajouter aux quelques autres qui ont été produites et diffusées sur Internet par le service FIS dans le cadre du soutien qu’il apporte aux enquêtes de police nationales dans le monde entier.

Suite à l’évasion en juillet dernier de trois individus détenus dans une prison près de Bruges (Belgique), une vidéo appelant toute personne pensant avoir aperçu les fugitifs à se manifester a été diffusée sur le site Web d’INTERPOL ainsi que sur la chaîne INTERPOL WANTED de YouTube. Les trois évadés ainsi qu’une quatrième personne ayant contribué à leur évasion ont été arrêtés au Maroc et en Belgique au mois d’août.

D’autres appels à témoins sont en cours : l’un pour recueillir des informations sur des fugitifs recherchés en relation avec le génocide au Rwanda ; l’autre pour localiser un homme faisant l’objet d’une notice rouge INTERPOL (publiée à la demande des États-Unis) pour tentatives d’agressions sexuelles et d’abus pédosexuels.