All news
|
Print
27 mars 2009 - Media release

La coopération par l’intermédiaire d’INTERPOL permet l’arrestation d’un membre présumé du gang des « Panthères roses » à Chypre

LYON (France) – Une vérification d’identité effectuée par la police chypriote dans les bases de données d’INTERPOL à la suite de l’arrestation d’un homme qui voyageait avec un faux passeport, a permis de l’identifier comme membre présumé du gang des « Panthères roses », une organisation criminelle transnationale ayant commis une série de vols de bijoux de grande valeur dans le monde entier.

Rifat Hadziahmetovic, un ressortissant du Monténégro faisant l’objet d’une notice rouge INTERPOL (notice internationale visant une personne recherchée), a été placé en détention à l’aéroport de Larnaca, lorsqu’il a été découvert que son passeport était un faux.

Des vérifications réalisées par les policiers de l’aéroport afin de connaître sa véritable identité ont permis d’établir une concordance avec des informations relatives à des membres présumés du gang des « Panthères roses » récemment transmises au Bureau central national INTERPOL de Nicosie par la Sous-direction Organisations criminelles et Stupéfiants du Secrétariat général de l’Organisation, dont le siège est à Lyon.

« Cette arrestation constitue un nouvel exemple des résultats qui peuvent être obtenus par les services chargés de l’application de la loi dans le monde entier lorsqu’ils échangent, par l’intermédiaire d’INTERPOL, des informations pouvant ensuite être exploitées par la police sur le terrain », a déclaré Jean-Michel Louboutin, le Directeur exécutif des Services de police.

« Les services de répression chypriotes doivent être félicités pour le sérieux de leur travail sur cette arrestation, de même que les pays membres d’INTERPOL concernés et le personnel du Secrétariat général, qui ont fait en sorte que les éléments d’identité sur ce suspect soient disponibles en temps et lieu. »

Des vérifications d’empreintes ont permis d’identifier formellement l’homme arrêté comme étant Rifat Hadziahmetovic, âgé de 41 ans et recherché au niveau international pour sa participation présumée à des vols et à des attaques à main armée, dont le butin se compte en millions d’euros, dans le monde entier et notamment à Bahreïn, au Japon, en Espagne et aux Émirats arabes unis. 

Après la coordination des enquêtes entre Chypre, l’Espagne et INTERPOL, Hadziahmetovic, qui avait au départ été arrêté pour détention de faux passeport, a comparu aujourd’hui devant un tribunal chypriote pour sa participation présumée à un vol avec violence commis à Tenerife en septembre 2008, et va être extradé vers l’Espagne.