All news
|
Print
24 février 2009 - Media release

INTERPOL soutiendra une opération menée par la Croatie pour protéger et aider les touristes étrangers

ZAGREB (Croatie) – INTERPOL a proposé aujourd’hui d’apporter son soutien plein et entier à une opération multinationale dirigée par la Croatie et visant à mettre les touristes étrangers à l’abri de la criminalité, ainsi qu’à leur assurer une protection renforcée contre les malfaiteurs et terroristes transnationaux.

L’appui proposé par INTERPOL fait suite à une série d’entretiens qui ont eu lieu aujourd’hui à Zagreb entre le Ministre de l’Intérieur de la Croatie, M. Tomislav Karamarko, le Directeur général de la Police croate, M. Vladmir Faber, et le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble.

Baptisée « Tours », l’opération porte sur le déploiement en Croatie, pendant les mois d’été, de policiers des principaux pays de provenance des touristes étrangers, policiers qui travailleront aux côtés de la police croate pour apporter soutien et assistance.

Le concours prêté par INTERPOL consistera en la fourniture d’ordinateurs portables sécurisés et de matériel spécialisé aux équipes multinationales de policiers et en l’envoi en Croatie d’une Cellule INTERPOL de soutien aux grandes manifestations (IMEST), qui servira de plateforme internationale de communication et de coordination en cas de besoin.

L’accès mobile aux bases de données d’INTERPOL – inauguré par la police de la Croatie, qui fut le premier des 187 pays membres de l’Organisation à pouvoir interroger directement les bases de données d’INTERPOL via des téléphones et des ordinateurs portables – jouera également un rôle déterminant dans le dispositif.

« Cette approche multinationale qui bénéficie du soutien d’INTERPOL offre la meilleure chance d’action concertée et coordonnée en vue de lutter contre les malfaiteurs nationaux et internationaux qui prennent les touristes pour cible », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble.

« Cette opération servira de modèle pour le renforcement de la sûreté et de la sécurité des touristes dans le monde entier, modèle qui pourra être adapté aux spécificités de n’importe lequel de nos pays membres ».

Le soutien apporté par INTERPOL à l’opération Tours a été salué par le Ministre Karamarko et le Directeur général de la police, M. Faber, qui ont également annoncé que eu égard au souci constant de la Croatie de favoriser la coopération policière internationale, outre le développement du Bureau central national d’INTERPOL à Zagreb, un policier croate sera mis à disposition au siège du Secrétariat général de l’Organisation, à Lyon (France).

Au cours de sa mission, le Secrétaire Général s’est également entretenu avec le Chef de la police criminelle, M. Boris Spudić, ainsi qu’avec le Chef du service de la Coopération policière internationale, M. Marijo Rošić, au sujet du concours qu'INTERPOL continue à prêter à l'enquête sur la mort d'une jeune touriste australienne, Britt Lapthorne.

« La police croate poursuit son enquête sur les circonstances ayant entouré la disparition et la mort de la jeune femme, et le siège du Secrétariat général d’INTERPOL à Lyon ainsi que nos Bureaux centraux nationaux à travers le monde continueront à prêter toute l’assistance nécessaire ou sollicitée », a déclaré le Secrétaire Général Noble.

« Le personnel de notre Centre de commandement et de coordination, à Lyon, qui fonctionne 24 heures sur 24, continue à considérer cette affaire comme prioritaire afin qu’une suite puisse être rapidement donnée à toute nouvelle information ou piste dont on pourrait avoir connaissance n’importe où dans le monde ».

Britt Lapthorne avait disparu à Dubrovnik aux premières heures du jour le jeudi 18 septembre 2008. Le mois suivant, des tests d’ADN avaient confirmé que le corps retrouvé au large de la ville était bien celui de la jeune touriste de 21 ans.