All news
|
Print
07 août 2008 - Media release

La Chine et INTERPOL mettent en place une liaison vidéo sécurisée pour les Jeux olympiques

BEIJING (Chine) – Le dispositif de sécurité mis en place pour les Jeux olympiques d’été 2008 qui vont s’ouvrir en Chine doit bénéficier d’une liaison vidéo dédiée et chiffrée entre les services chargés de l’application de la loi de Beijing et le siège d’INTERPOL à Lyon (France) afin de permettre aux hauts responsables aux deux bouts de la ligne de se contacter directement en cas d’urgence ou pour d’autres questions opérationnelles à traiter rapidement au cours des Jeux.

L’ouverture de la compétition étant imminente, cette liaison téléphonique et vidéo directe – une première dans l’histoire d’INTERPOL pour une manifestation de ce type – a été testée et est à présent totalement au point. Elle permettra l’échange visuel direct et en temps réel d’informations très confidentielles, essentiellement entre le bureau du Vice-ministre de la Sécurité publique de la Chine, M. LIU Jing – l’un des plus hauts responsables de la sécurité des Jeux olympiques de Beijing – et le siège d’INTERPOL.

"La liaison vidéo spéciale INTERPOL pour les Jeux olympiques permettra aux responsables aux deux bouts de la ligne de commmuniquer entre eux en face à face dans l’hypothèse où un grave problème surviendrait, ainsi que de le traiter et de le résoudre raidement afin de continuer à garantir la sécurité des Jeux", a déclaré M. XUE Dongzheng, Directeur général adjoint du Département de la coopération internationale du ministère chinois de la Sécurité publique.

L’un des aspects de l’aide déjà fournie aux autorités chinoises chargées de l’application de la loi est le déploiement à Beijing d’une cellule INTERPOL de soutien aux grandes manifestations (IMEST), destinée à apporter sur place une assistance technique et opérationnelle immédiate. Le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, sera en personne à Beijing dès le début des Jeux.

Via le système de communication policière sécurisée de l’organisation, I-24/7, la cellule INTERPOL pourra non seulement accéder directement et instantanément à toute la gamme des bases de données de l’organisation, mais aussi communiquer aux autorités chinoises les messages urgents transmis par ses 186 pays membres, ainsi que des informations de police essentielles telles qu’empreintes digitales, images et notices sur des personnes recherchées.

Les autorités policières chinoises pourront quant à elles interroger par l’intermédiaire de la cellule, installée au Centre international de liaison de police (IPLC) à Beijing, toutes les bases de données d’INTERPOL, dont celle sur les documents de voyage volés ou perdus (SLTD), qui contient plus de 14 millions d’entrées. Elles bénéficieront en outre d’un accès direct au service IBSWS (INTERPOL Batch Search Web Service, service Web de recherches par lots d’INTERPOL) – communément appelé I-BATCH – un outil conçu sur mesure qui permettra aux autorités chinoises de traiter et de vérifier des milliers de données dans des délais très courts.

"Outre les dispositifs INTERPOL déjà en place en Chine, la mise en service de la liaison vidéo spéciale entre Beijing et le Centre de commandement et de coordination de l’organisation, qui fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, est une preuve de plus de la ferme volonté des autorités chinoises chargées de l’application de la loi de s’assurer que l’échange d’informations s’effectue de la façon la plus rapide et la plus efficace en vue de garantir la sécurité des Jeux olympiques de 2008, surtout en cas d’urgence, quelle qu’elle soit", a déclaré le Secrétaire Général Noble.

INTERPOL a prévenu en avril que les Jeux de Beijing, comme d’autres Jeux, pourraient être la cible de terroristes prêts à tuer ou blesser des innocents pour exploiter une telle opportunité de faire parler d’eux dans la presse mondiale. Les autorités chinoises ont indiqué qu’un attentat à la bombe avait causé la mort, lundi, de 16 membres de la police paramilitaire dans la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

INTERPOL possède une solide expérience du soutien aux grandes manifestations, ayant déployé des IMEST auprès de compétitions sportives majeures telles que, entre autres, la Coupe du monde de football de 2006, en Allemagne, les Jeux asiatiques de 2006, au Qatar, la Coupe du monde de cricket 2007, dans les Caraïbes, la Coupe d’Afrique des Nations 2008 (football) au Ghana, et la Coupe d’Europe de football 2008, en Autriche et en Suisse.