All news
|
Print
09 juillet 2008 - Media release

Arrestation par la police allemande d’un suspect recherché en relation avec le génocide rwandais et faisant l’objet d’une notice rouge INTERPOL

Un homme recherché en relation avec le génocide rwandais de 1994 a été arrêté suite à des vérifications opérées dans la base de données sur les personnes recherchées d’INTERPOL par la police des frontières allemande à l’aéroport de Francfort.

Callixte Mbarushimana fait l’objet d’une notice rouge INTERPOL (avis de recherche international) publiée à la demande du Bureau central national INTERPOL (B.C.N.) de Kigali pour génocide, meurtre, extermination et constitution d’une organisation criminelle.

Le 25 juin 2008, dans le cadre du Projet INTERPOL sur les génocidaires rwandais recherchés, le Secrétariat général d’INTERPOL, qui se trouve à Lyon (France), a diffusé aux 186 pays membres de l’organisation une liste des personnes recherchées par le B.C.N. de Kigali en relation avec le génocide rwandais.

Mbarushimana, qui figurait sur la liste, a été arrêté par la police allemande le 7 juillet, alors qu’il s’apprêtait à quitter Francfort pour Saint-Pétersbourg. Cette arrestation est le fruit d’une étroite coopération entre les B.C.N. INTERPOL de Wiesbaden et de Kigali, le service central des crimes de guerre allemand, la section de recherche du Bureau du procureurgénéral du Rwanda et les services de soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite et des notices du Secrétariat général d’INTERPOL.

"Cette arrestation donne une preuve éclatante de l’efficacité de la coopération entre les services et entre les pays. Le mérite en revient à tous les agents et à tous les services qui y ont contribué" a déclaré M. Jean-Michel Louboutin, Directeur exécutif des Services de police d’INTERPOL.

"La notice rouge demandée par Kigali, les informations diffusées via le réseau mondial d’INTERPOL et l’enregistrement de ces informations par les autorités allemandes dans leurs bases de données nationales ont été les éléments décisifs qui ont permis l’arrestation d’un homme recherché pour des crimes atroces".

"Cette arrestation souligne la constante détermination de tous les pays membres d’INTERPOL à traduire en justice chacun de ces suspects recherchés et l’importance de faire en sorte que les agents des services chargés de l’application de la loi se trouvant en première ligne aient accès aux précieuses informations de police contenues dans les bases de données d’INTERPOL" a ajouté M. Louboutin.

Mbarushimana est le huitième suspect recherché en relation avec le génocide rwandais et faisant l’objet d’une notice rouge INTERPOL publiée à la demande du B.C.N. de Kigali et du Bureau du Procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda à avoir été arrêté dans les 12 derniers mois. Toutes les informations concernant les suspects toujours recherchés en relation avec le génocide rwandais peuvent être consultées sur le site Web d’INTERPOL (www.interpol.int).