All news
|
Print
08 avril 2008

Le Maroc demande à INTERPOL de diffuser une alerte mondiale après l’évasion de terroristes condamnés

Une alerte sécurité mondiale, ou Notice orange, a été diffusée par INTERPOL à la demande des autorités marocaines à la suite de l’évasion, lundi, de neuf individus incarcérés dans une prison située à quelques kilomètres de la capitale marocaine pour leur participation aux attentats suicides de Casablanca, en 2003, qui avaient fait 45 morts.

Grâce aux efforts conjugués et à la célérité des autorités marocaines et du Centre de commandement et de coordination (CCC) d’INTERPOL, l’organisation a pu diffuser l’alerte mondiale dans ses quatre langues officielles quelques heures seulement après que la demande en ait été faite. La Notice orange – qui a été envoyée aux 186 Bureaux centraux nationaux (B.C.N.) d’INTERPOL – comporte les noms et les photographies des terroristes en question, éléments essentiels devant aider les services de répression du monde entier dans leurs recherches et les vérifications d’identité ultérieures lorsqu’ils seront localisés et arrêtés.

« En agissant aussi rapidement, le Maroc et INTERPOL ont pu alerter la police et les agents chargés des contrôles aux frontières, ainsi que le grand public, quant à la menace que constituent ces terroristes évadés. Il est établi de longue date que la police comme le public doivent être avertis lorsque de dangereux malfaiteurs sont en liberté », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL Ronald K. Noble. « Ne pas donner l’alerte représente un danger inacceptable pour la sûreté publique, alors qu’en la donnant rapidement, on augmente les chances d’identifier les malfaiteurs et de les appréhender ».

La Notice orange avait été créée initialement pour alerter la police, les organismes publics et les autres organisations internationales sur les éventuelles menaces auxquelles pourraient les exposer des armes dissimulées, des explosifs et d’autres matières dangereuses. Une notice de ce type peut également être diffusée par le Secrétariat général d’INTERPOL à Lyon pour tout acte ou événement constituant un risque pour la sécurité et la sûreté des citoyens dans le monde entier.