All news
|
Print
26 mars 2007

Le Cameroun et INTERPOL signent un accord en vue de la création d’un Bureau sous-régional à Yaoundé

Le Ministre délégué auprès du Ministre d’État, Ministre des Relations extérieures du Cameroun, M. Adoum Gargoum, et le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, ont signé le 26 mars un accord instituant un Bureau sous-régional (B.S.R.) d’INTERPOL pour l’Afrique centrale à Yaoundé.

Le Ministre Gargoum et sa délégation, dont faisait partie le chef du Bureau central national de Yaoundé, le Commissaire divisionnaire Marie-Thérèse Ngo Ndombol, ont été informés des aspects juridiques ainsi que des questions liées au budget, à la sécurité et à la logistique du futur B.S.R. au cours de leur visite au Secrétariat général d’INTERPOL, à Lyon (France).

Par ailleurs, la délégation a assisté à une présentation des services opérationnels d’INTERPOL, à savoir le Centre de commandement et de coordination, qui apporte aux polices un appui en cas d’urgence 24 heures sur 24, le système mondial de communication policière I-24/7, et les solutions techniques MIND/FIND, qui permettent aux fonctionnaires sur le terrain d’accéder aux bases de données d’INTERPOL.

Le B.S.R. de Yaoundé sera le quatrième à voir le jour en Afrique – après Abidjan (Côte d’Ivoire), Harare (Zimbabwe) et Nairobi (Kenya) – et le sixième dans le monde. Il existe des B.S.R. pour les Amériques à Buenos Aires (Argentine) et à San Salvador (El Salvador), et des Bureaux de liaison à Bangkok (Thaïlande) ainsi qu’aux Nations Unies à New York.