All news
|
Print
20 septembre 2005 - Media release

Ronald K. Noble élu Secrétaire Général d’INTERPOL pour un second mandat

BERLIN – Ronald K. Noble a été nommé à l’unanimité des délégués présents à la 74ème Assemblée générale d’INTERPOL pour accomplir un deuxième mandat de cinq ans en qualité de Secrétaire Général de l’organisation.

M. Noble avait été nommé pour la première fois en novembre 2000. Lors de l’Assemblée générale de Cancún (Mexique), en 2004, il avait été désigné à l’unanimité par le Comité exécutif comme son candidat, pour un second mandat. Selon le Statut d’INTERPOL, cette candidature devait être mise aux voix lors de l’Assemblée générale de 2005, à Berlin.

Le Comité exécutif qui a proposé M. Noble pour un second mandat était composé de hauts représentants de la police d’Afrique du Sud, du Cameroun, du Chili, de l’Egypte, des Etats-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon, de la Lettonie, du Liban, du Mexique et du Royaume-Uni. INTERPOL compte à l’heure actuelle 184 pays membres et le vote de confirmation de la nomination du Secrétaire Général se déroule suivant le principe "un pays, une voix".

Le vote exprimé par l’Assemblée générale, l’instance suprême d’INTERPOL représentant les souhaits des pays membres, a marqué sa reconnaissance et son adhésion aux priorités et aux politiques de M. Noble, ainsi que l’approbation des résultats obtenus sous sa conduite.

A la suite de sa confirmation à Berlin, M. Noble a remercié les délégués de leur soutien massif, et s’est engagé à continuer à faire progresser INTERPOL afin d’aider les pays membres à lutter contre la criminalité internationale.

"INTERPOL, c’est l’histoire de l’attachement à un idéal, une vision, celle que porte la police sur le fonctionnement du monde", a déclaré M. Noble. "Cette histoire, je la vis chaque jour depuis cinq ans. Les importantes réalisations à mettre à notre actif au cours de cette période montrent que l’idéal d’INTERPOL fonctionne et qu’il réussit dans sa mission qui est de faire de ce monde un monde plus sûr".

Le Président d’INTERPOL, M. Jackie Selebi, a quant à lui déclaré : "Je tiens Ronald Noble pour un travailleur, un meneur d’hommes et un visionnaire infatigable, profondément attaché à l’accomplissement des buts d’INTERPOL. Nous avons en la personne de Ronald Noble quelqu’un qui est capable de gérer la tâche colossale que constitue la direction de cette organisation, tout en faisant mieux connaître INTERPOL à la communauté internationale".

M. Noble a supervisé un certain nombre de changements essentiels et de nouveaux projets dans l’évolution de la plus grande organisation mondiale de police depuis 2000.

Sous sa direction, un Centre de commandement et de coordination, fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, a été créé afin d’apporter un appui immédiat aux polices du monde entier. Des cellules de crise ont été déployées sur les lieux d’attentats terroristes et de catastrophes naturelles telles que le tsunami qui a frappé l’Asie du Sud-Est le 26 décembre 2004.

Le plus important système sécurisé de communication policière a été installé dans 168 des 184 pays membres d’INTERPOL en moins de trois ans, les pays non encore reliés devant l’être d’ici la fin de 2005. Davantage de malfaiteurs recherchés ont été arrêtés par les Bureaux centraux nationaux d’INTERPOL ces cinq dernières années qu’à aucun autre moment dans toute l’histoire de l’organisation.

Les Nations Unies, le G8 et plusieurs instances ministérielles régionales se sont associés à un certain nombre d’initiatives INTERPOL, telles que la base de données sur les documents de voyage volés, un groupe de soutien en cas de crise, une banque d’images sur les enfants victimes d’exploitation sexuelle, et l’introduction de la nouvelle Notice orange d’INTERPOL, qui alerte la police et les institutions publiques sur les menaces potentielles que font peser des armes dissimulées et des modus operandi de terroristes.

C.V. de Ronald K. Noble  

Ronald K. Noble a été élu pour la première fois Secrétaire Général d’INTERPOL en novembre 2000, lors de la 69ème Assemblée générale, à Rhodes (Grèce).

Le Secrétaire Général, M. Noble, possède une connaissance approfondie des questions d’application de la loi sur le plan international, acquise au cours de sa carrière tant au ministère de la Justice (1984-1989) qu’à celui des Finances (1993-1996) des Etats-Unis. Après avoir occupé les fonctions de procureur fédéral adjoint et de Assistant Attorney General adjoint, il a été nommé Directeur des questions d’application de la loi au ministère des Finances des Etats-Unis de 1994 à 1996. A ce poste, il avait autorité sur plusieurs des plus importants services chargés de l’application de la loi des Etats-Unis, dont le Secret Service, le service des douanes et le Bureau of Alcohol, Tobacco and Firearms.

Ancien membre du Comité exécutif d’INTERPOL, M. Noble a également été président du Groupe d’action financière, l’organisation de lutte contre le blanchiment de fonds comptant 33 pays membres, créée par le G7 en 1989.

Professeur de droit à la faculté de droit de l’université de New York, M. Noble est titulaire d’un doctorat de la faculté de droit de l’université de Stanford et d’une licence d’économie et de gestion des entreprises de l’université du New Hampshire.