Back
|
Print

Partenaires internationaux

Il n’est pas possible de s’attaquer à la criminalité transnationale de manière isolée : son influence dépasse le champ d’action traditionnel des services chargés de l’application de la loi. Il est indispensable d’établir des partenariats avec d’autres organisations ainsi qu’avec les secteurs privé et public afin de relever les défis existants dans les domaines d’intérêt commun.

Une voix plus forte sur la scène internationale

À INTERPOL, nous travaillons avec des partenaires du monde entier en vue de la mise en commun de connaissances et de compétences, et pour définir avec précision les conditions dans lesquelles des opérations et des actions conjointes peuvent être menées.

Nous avons considérablement renforcé notre présence sur la scène internationale en vue d’atteindre nos objectifs. Nous avons multiplié les partenariats et mis en œuvre des initiatives conjointes. Du domaine des douanes à celui des droits de propriété intellectuelle, plus de 60 accords de coopération conclus avec d’autres organisations internationales sont actuellement en vigueur.

United Nations
Nations Unies

Notre collaboration avec les Nations Unies, déjà officialisée en 1996 par un accord de coopération octroyant notamment à chaque organisation le statut d’observateur auprès de l’Assemblée générale de l’autre organisation, a été renforcée par l’ouverture d’un bureau spécial de liaison aux Nations Unies, à New York, en 2004.

Cela a facilité la création de la Notice spéciale INTERPOL-Conseil de sécurité des Nations Unies concernant les individus et entités visés par des sanctions de l’ONU au titre de la lutte contre le terrorisme, et conduit à la tenue, en 2009, d’une réunion ministérielle appelée à faire date, consacrée au rôle de la police dans les missions de maintien de la paix de l’ONU.

EU
Union européenne

Un bureau spécial de liaison a été ouvert en 2009 à Bruxelles afin de resserrer les liens avec l’Union européenne, et nous renforçons sans cesse notre collaboration avec Europol grâce à des échanges de policiers entre les deux organisations.

De généreux financements de l’UE nous ont permis de mettre en œuvre de nombreux projets tels que l’élargissement de l’accès à notre système de communication mondial
 (I-24/7) à des sites distants dans toute la Communauté des États indépendants.

WHO
G8 et OMS

Le G8 a largement soutenu nos initiatives, notamment pour la création de la Base de données internationale sur l’exploitation sexuelle des enfants, et nous avons collaboré avec succès avec l’Organisation mondiale de la santé, en dirigeant notamment les opérations de lutte contre les infractions menées par son Groupe spécial international anticontrefaçon de produits médicaux (IMPACT).

Secteur privé

Nous avons par ailleurs établi avec le secteur privé des partenariats dans des domaines tels que la sécurité des monnaies et des documents. Nous travaillons avec des sociétés privées sur le Document de voyage INTERPOL, une initiative qui vise à faciliter les déplacements internationaux des fonctionnaires en mission pour INTERPOL en les dispensant de l’obligation de visa.

Introduction

At INTERPOL, we believe that partnerships with other organizations in the public and private sectors are essential in order to tackle challenges in common areas.

Transnational crime cannot be countered by the law enforcement community in isolation. By engaging in partnerships across sectors, we can share expertise, technology and resources, and so strengthen our joint response.

External organizations can bring a new and valuable dimension to INTERPOL’s activities, with their contributions benefiting INTERPOL’s entire network of 190 member countries.

Cooperation across sectors

INTERPOL cooperates closely with a number of partners in the public sector, and maintains representative offices at the United Nations and the European Union.

Other public-sector partners include the World Customs Organization, CEMAC (Economic Community of Central African States) and numerous government agencies.

We also work with select partners from the private sector, encompassing both for-profit entities and non-profit bodies, such as non-governmental organizations and foundations.