All news
|
Print
30 juillet 2013

INTERPOL met en service une nouvelle technologie pour détecter les documents de voyage frauduleux

LYON (France) – Un nouvel outil de police a été mis au point par INTERPOL et le G8, permettant à la communauté INTERPOL d’échanger des informations sur des documents d’identité et de voyage frauduleux.

Baptisée Dial-Doc (Bibliothèque numérique INTERPOL d’alerte sur les documents de voyage), cette technologie permet aux fonctionnaires des 190 pays membres d’INTERPOL de vérifier facilement si un document de voyage est faux en le comparant avec des images de documents du monde entier.

Dial-Doc jouera un rôle clé dans la transmission rapide d’informations aux services chargés de l’application de la loi, en particulier dans le domaine de la gestion des frontières et de la lutte contre l’usurpation d’identité, le trafic d’êtres humains, le terrorisme et la criminalité financière.

Cette technologie fait partie intégrante de la stratégie d’INTERPOL, qui vise à fournir des solutions intégrées pour la sécurité aux frontières et à permettre aux fonctionnaires d’accéder à un éventail de systèmes et de données afin de les aider à prévenir et à combattre la criminalité transnationale.

« Cet important outil de référence en matière de lutte contre les documents de voyage frauduleux est l’aboutissement d’une coopération intense et fructueuse tirant parti de l’expertise d’INTERPOL et des spécialistes des migrations des pays du G8 », a déclaré Lynn Lawless, Directrice de la Gestion des programmes d’application de la loi et de renseignement au sein de l’Agence des services frontaliers du Canada et représentante du Sous-groupe d’experts Rome/Lyon sur les migrations du G8.

« Dial-Doc permettra de renforcer la lutte mondiale contre la contrefaçon de documents et l’usurpation d’identité, ainsi que les activités criminelles qu’elles facilitent », a ajouté Mme Lawless.

Jusqu’à présent, les pays membres d’INTERPOL diffusaient leurs propres « alertes » s’agissant des documents de voyage frauduleux. Dial-Doc est une plateforme de traitement des données qui permet de gérer ces informations et de les diffuser auprès de tous les pays membres d’INTERPOL de façon simple et conviviale pour les utilisateurs.

Lorsqu’un pays adresse une « alerte » à INTERPOL, un contrôle de qualité est réalisé avant validation finale et publication dans le système d’information d’INTERPOL.

M. Fabrizio Di Carlo, responsable du projet, a déclaré : « La mise en service de Dial-Doc est une étape importante dans la lutte contre les faux documents. Nous encourageons à présent tous les pays à communiquer des données sur des documents de voyage frauduleux afin d’exploiter le plein potentiel de cet outil fondamental d’application de la loi. »

Dial-Doc est une application Web mise à la disposition des utilisateurs autorisés via I-24/7, le système mondial de communication policière sécurisée d’INTERPOL, et le site Web à accès restreint de l’Organisation. Actuellement disponible en anglais, la plateforme sera traduite dans les trois autres langues officielles d’INTERPOL : l’arabe, l’espagnol et le français.