Back
|
Print

Stupéfiants

Le commerce de la drogue et les problèmes qui y sont liés ne cessent de prendre de l’ampleur dans la plupart des régions du globe.

L’usage et l’accessibilité des drogues dans le monde ont revêtu un caractère de plus en plus complexe, à mesure que les itinéraires de trafic se raccourcissaient, se diversifiaient et pouvaient être empruntés avec plus de facilité.

Le commerce de la drogue, qui fait intervenir cultivateurs, producteurs, passeurs, fournisseurs, distributeurs et consommateurs, touche des êtres humains dans la quasi-totalité de nos 190 pays membres.

La réponse apportée par INTERPOL

Le travail de nos officiers de renseignement criminel est axé sur les types de drogue les plus communément consommés et qui font l’objet du trafic le plus important – le cannabis, la cocaïne, l’héroïne et les drogues de synthèse –, ainsi que sur les précurseurs chimiques et les substances dopantes.

Le rôle principal de l’Organisation dans le domaine de la lutte contre les stupéfiants est de dégager les nouvelles tendances en matière de trafic de drogue, d’identifier les organisations criminelles opérant à l’échelle internationale, et de prêter son concours à l’ensemble des services chargés de l’application de la loi nationaux et internationaux s’occupant de la lutte contre la production, le trafic et l’usage illicites de stupéfiants :

  • en recueillant des données auprès des pays membres et en les analysant en vue d’établir des rapports de renseignement stratégique et tactique, puis en diffusant ces rapports aux pays concernés ;
  • en apportant une réponse et un soutien aux enquêtes internationales sur les affaires de stupéfiants ;
  • en facilitant la coordination des enquêtes sur les affaires de stupéfiants qui concernent au moins deux pays membres ;
  • en organisant des réunions de travail à but opérationnel entre des pays membres lorsqu’INTERPOL a mis au jour des liens entre des affaires faisant l’objet d’enquêtes dans ces pays ;
  • en organisant des conférences régionales ou mondiales sur des questions particulières liées aux drogues, avec pour objectifs d’évaluer l’ampleur du problème, d’échanger des informations sur les techniques d’enquête les plus récentes, et de renforcer la coopération au sein de la communauté des services chargés de l’application de la loi.

Nous entretenons des contacts étroits avec les services chargés de l’application de la loi des différents pays et les organisations non gouvernementales s’occupant de la lutte contre les stupéfiants. Cette communication constante est essentielle pour remplir notre mission, à savoir aider la communauté internationale à enrayer le trafic et la vente illicites de stupéfiants.

Fiche pratique

Nouvelles