Back
|
Print

Une formation pour développer les compétences en matière d’enquêtes sur la criminalité pharmaceutique

27 avril 2012

N26042012

SINGAPOUR – Le renforcement des capacités de la police, des douanes et des autorités de contrôle des médicaments en matière d’enquêtes sur la criminalité pharmaceutique était au cœur de la première formation de formateurs dispensée sous les auspices du réseau Storm (Storm Enforcement Network).

La formation de cinq jours (du 23 au 27 avril) était organisée conjointement par l’unité Contrefaçon de produits médicaux et criminalité pharmaceutique (MPCPC) d’INTERPOL, la Health Sciences Authority (HSA) de Singapour et l’Institut international contre la contrefaçon de médicaments (IRACM), avec l’appui du Bureau régional du Pacifique occidental de l’OMS.

Après s’être vu présenter des méthodes efficaces pour mettre au jour la criminalité pharmaceutique et mener des enquêtes dans ce domaine, les 24 participants venus de neuf pays – Afghanistan, Cambodge, Chine, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Thaïlande et Singapour – ont pris part à des exercices reposant sur des scénarios de criminalité pharmaceutique, et ont visité des installations et des laboratoires scientifiques.

« Le trafic de médicaments illicites est devenu une activité si lucrative que les organisations criminelles transnationales peuvent mettre au point toute une panoplie de moyens pour mener à bien leurs agissements illégaux. Seule une collaboration étroite favorisant l’échange de savoir-faire opérationnels et de renseignements en temps utile permettra aux services chargés de l’application de la loi et aux organismes de contrôle des médicaments des différents pays d’être mieux armés pour enrayer cette menace grandissante », a déclaré le professeur John Lim, Directeur général de la Health Sciences Authority de Singapour.

Aline Plançon, Chef de l’unité Contrefaçon de produits médicaux et criminalité pharmaceutique d’INTERPOL, a déclaré que cette formation, la première d’une série de programmes conjoints, constituait un grand pas en avant dans le développement du réseau Storm.

En juin 2011, INTERPOL et la Health Sciences Authority de Singapour ont signé un accord de coopération portant sur la formation aux enquêtes et aux tests de produits médicaux, ainsi que sur la mise en œuvre d’activités destinées à faciliter l’organisation de formations de pointe plus adaptées sur la prévention et la répression du trafic de produits médicaux de contrefaçon et illicites.