All news
|
Print
19 janvier 2011 - Media release

La visite à INTERPOL du chef de la police slovaque souligne que la sécurité nationale est indissociable de la sécurité mondiale

LYON (France) – Le Directeur de la police de la République slovaque, M. Jaroslav Spisiak, a rencontré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, afin d’examiner les domaines dans lesquels la collaboration en matière de sécurité nationale et internationale pourrait être renforcée, notamment en prévision du Championnat du monde de hockey sur glace dont les épreuves se dérouleront en Slovaquie entre avril et mai de cette année.

Une Cellule INTERPOL de soutien aux grandes manifestations (IMEST) sera déployée en Slovaquie pour aider à la préparation, à la coordination et à la mise en œuvre des dispositifs de sécurité par la Police nationale. Pendant les compétitions elles-mêmes, l’IMEST assurera la liaison avec l’ensemble des 188 pays membres d’INTERPOL en vue de faciliter l’échange en temps réel de messages et d’informations de police vitales, notamment d’empreintes digitales, de notices concernant des personnes recherchées et de données relatives à des documents de voyage perdus et volés, ou à des véhicules volés.

« Si nous avons sollicité l’appui d’INTERPOL à l’occasion du Championnat du monde de hockey sur glace, c’est parce que la République slovaque est mobilisée pour assurer la sûreté et la sécurité des très nombreux spectateurs attendus, afin qu’ils puissent profiter de cet événement en toute tranquillité. » a déclaré M. Spisiak.

« La sécurité est précisément l’un des domaines dans lesquels la République slovaque attache une grande importance à la collaboration avec INTERPOL et chacun de ses pays membres, et nous aurons à cœur de développer plus encore notre relation déjà très étroite », a ajouté M. Spisiak.

Le Secrétaire Général Noble a pour sa part indiqué que la demande de déploiement d’une IMEST formulée par la Slovaquie est la reconnaissance du fait qu’aucun pays ne peut assurer isolément la sécurité de manifestations internationales.

« Nous sommes heureux d’apporter à la Slovaquie le soutien de la communauté mondiale des services chargés de l’application de la loi, de même qu’à tout autre pays qui demanderait le concours d’INTERPOL », a affirmé M. Noble.

« La Slovaquie démontre de longue date son attachement à la coopération policière internationale, en particulier par la mise à disposition d’un fonctionnaire de police au siège de notre Secrétariat général, à Lyon, donnant un exemple que, nous l’espérons, d’autres pays continueront à suivre », a ajouté le chef de l’organisation mondiale de police.

Accompagné du chef du Bureau central national (B.C.N.) de Bratislava, Mme Adriana Kolarikova, M. Spisiak a pu s’informer sur l’ensemble des outils et services mis à disposition par INTERPOL, notamment sur les bases de données relatives aux profils d’ADN, aux empreintes digitales et aux suspects d’activités terroristes, ainsi que sur l’installation du Complexe mondial INTERPOL à Singapour, prévue pour début 2014.