All news
|
Print
08 novembre 2010 - Media release

L’Assemblée générale d’INTERPOL s’ouvre au Qatar sur un soutien ministériel international aux activités de police

DOHA (Qatar) – La 79ème session de l’Assemblée générale d’INTERPOL s’est ouverte sur la caution apportée par les Ministres venus du monde entier au rôle essentiel et central que joue l’Organisation dans le domaine de l’application de la loi au niveau mondial. Les Ministres ont également appelé les pays à maintenir d’étroites relations avec INTERPOL et à utiliser les services qu’il met à leur disposition de manière à constituer un solide réseau mondial pour lutter contre la criminalité et le terrorisme internationaux.

Le débat ministériel sur « Les défis de la lutte contre la criminalité au 21ème siècle » a donné le coup d’envoi à la conférence de Doha, qui réunira quatre jours durant (du 8 au 11 novembre) quelque 650 chefs de police et hauts responsables de services chargés de l’application de la loi de 141 pays.

En ouvrant la conférence, le Cheikh Adbullah Bin Nasser Bin Khalifa Al-Thani, Ministre d’État chargé des Affaires intérieures du Qatar, a déclaré que l’Assemblée générale fournirait aux délégués l’occasion d’élaborer une réponse commune aux défis mondiaux, et a souligné l’importance attachée par le Qatar à l’amélioration de la sécurité nationale et internationale.

« En matière de lutte contre la criminalité, la clé de la réussite est une coordination plus étroite et l’échange d’informations et de bonnes pratiques entre experts venant de pays et d’horizons différents », a déclaré le Ministre, qui a également annoncé un don de 2 millions d’USD pour le projet de Complexe mondial INTERPOL à Singapour.

« Le Qatar soutient avec force l’action et les efforts d’INTERPOL, qui a fait preuve d’une extraordinaire énergie en amenant les services chargés de l’application de la loi de par le monde à travailler ensemble pour combattre toutes les formes de criminalité, et nous sommes heureux d’apporter cette contribution au Complexe mondial INTERPOL ».

Le Président d’INTERPOL, M. Khoo Boon Hui, a indiqué que la conférence aiderait les services chargés de l’application de la loi du monde entier à trouver des moyens de lutter contre « les défis de plus en plus complexes qui se présentent en matière de criminalité au 21ème siècle », en faisant ressortir toute l’importance de la coopération internationale pour l’efficacité de la lutte contre la criminalité transnationale.

« Les techniques traditionnelles de lutte contre la criminalité et la manière dont nous mettons en commun et échangeons les informations de police ne sont plus adaptées. L’innovation permanente et la capacité de s’adapter à l’environnement opérationnel sont les clés d’une stratégie de police efficace » a déclaré le Président Khoo.

Le Président a également souligné l’importante contribution apportée par le débat ministériel à la recherche de nouvelles stratégies et perspectives pour l’adoption d’une démarche plus globale en matière de lutte contre la criminalité et le terrorisme transnationaux.

Outre les exposés de l’Afrique du Sud, du Bélarus, de la Bosnie-Herzégovine, du Pakistan, des îles Salomon, de Singapour, du Soudan, de l’État de la Cité du Vatican et du Viet Nam, sur toute une série de questions relatives à la sécurité internationale, une Déclaration commune a été approuvée à l’unanimité des 18 Ministres présents. Elle constituera la base de futures initiatives en matière de police.