All news
|
Print
10 février 2009 - Media release

INTERPOL diffuse une alerte mondiale sans précédent concernant 85 terroristes présumés recherchés par l’Arabie saoudite

LYON (France) – Une alerte sécurité internationale, ou « notice orange », a été diffusée par INTERPOL au sujet de 85 individus soupçonnés de préparer des attaques terroristes contre l’Arabie saoudite depuis l’étranger.

Le Secrétariat général d’INTERPOL a diffusé cette alerte mondiale à la demande du Bureau central national (B.C.N.) INTERPOL de Riyad (Arabie saoudite). Les 83 Saoudiens et les deux Yéménites sont recherchés au niveau national par l’Arabie saoudite pour des faits de terrorisme, notamment pour leurs liens présumés avec Al-Qaida en Arabie saoudite ainsi qu’en Iraq et en Afghanistan.

Le Général Mansour Al-Turki, porte-parole du ministère de l’Intérieur saoudien, a déclaré que l’Arabie saoudite a demandé l’aide d’INTERPOL car le réseau policier mondial et les outils dont dispose l’Organisation constituent des éléments essentiels pour localiser et arrêter les fugitifs en vue de leur éventuelle extradition vers l’Arabie saoudite. Il a par ailleurs appelé les suspects à se rendre aux autorités.

Diffusée à l’ensemble des 187 pays membres de l’Organisation, la notice orange d’INTERPOL comporte des éléments devant permettre d’identifier chacun des terroristes présumés afin d’aider les membres des services chargés de l’application de la loi du monde entier dans leurs recherches et dans leur travail final d’identification, lorsque les suspects auront été localisés et arrêtés.

« En demandant l’aide d’INTERPOL, l’Arabie saoudite tient à s’assurer que tous les pays membres de l’Organisation savent que ces hommes sont dangereux et connaissent les problèmes de sécurité que posent leurs activités, non seulement pour l’Arabie saoudite et toute la région, mais également pour le monde entier », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble.

« Jamais auparavant il n’avait été demandé à INTERPOL de diffuser une alerte mondiale concernant autant de dangereux fugitifs. Nous savons que le 26 février prochain marquera le 16ème anniversaire du premier attentat perpétré contre le World Trade Center et devons par conséquent nous montrer particulièrement vigilants à l’égard des terroristes en fuite liés à Al-Qaida », a déclaré M. Noble.

Plus de 5 000 individus en fuite recherchés par INTERPOL ont été arrêtés en 2008. À l’heure actuelle, plus de 13 000 personnes sont enregistrées dans la base de données d’INTERPOL sur les individus liés à des activités terroristes.

La notice orange était à l’origine destinée à avertir la police, les organismes publics et les autres organisations internationales des éventuelles menaces liées aux armes dissimulées, aux explosifs et autres types de substances ou matériels dangereux, mais le Secrétariat général d’INTERPOL, situé à Lyon, peut également publier une notice orange concernant tout acte ou événement représentant un risque pour la sûreté et la sécurité des citoyens du monde entier.

Lors de sa 75ème session qui s’est tenue au Brésil en 2006, l’Assemblée générale d’INTERPOL a exhorté les pays membres de l’Organisation à informer immédiatement la communauté mondiale des services chargés de l’application de la loi, par l’intermédiaire du Secrétariat général d’INTERPOL, chaque fois que des individus en fuite soupçonnés de terrorisme sont susceptibles de représenter un danger pour la police ou pour les citoyens des pays dans lesquels ils pourraient se réfugier, et à fournir immédiatement des informations aux autres pays membres grâce à la diffusion d’une alerte sécurité par le Secrétariat général, afin d’aider les services de répression du monde entier à identifier, localiser et arrêter les suspects.