África

Burkina-Faso

  • INTERPOL Ouagadougou
  • Member since :
    4 de septiembre de 1961
Back to África

Burkina-Faso

La Police nationale du Burkina Faso

no-caption-(1)

Missions :

  • Veiller à l’application des mesures relatives au maintien de l’ordre et de la paix publics ;
  • Assurer l’exécution des mesures relatives à la sûreté de l’État et des institutions ;
  • Assurer l’exécution des mesures relatives à la sécurité des personnes et des biens ;
  • Organiser sur toute l’étendue du territoire national la collecte du renseignement destiné au gouvernement dans les domaines politique, économique, social et culturel ;
  • Assurer les rapports avec les polices des autres pays.

Ces missions, la Police nationale en partage certaines avec d’autres services de sécurité du Burkina Faso, notamment la Gendarmerie ainsi que les Polices municipales. La Gendarmerie nationale est organisée sur le modèle militaire, et agit sous l’autorité du ministre de la Défense. Ses membres sont employés principalement dans les zones rurales et le long des frontières. La Gendarmerie et la Police nationale ont des fonctions de police administrative et judiciaire ; elles ont pour mission de maintenir l’ordre public et d’assurer la sécurité, et sont chargées des enquêtes pénales.

Le Directeur général de la Police nationale est responsable de l’exécution des missions dévolues à la Police nationale, et à ce titre, il dirige et coordonne l’action d’ensemble de la Police nationale. Il est également le chef du Bureau central national d’INTERPOL au Burkina Faso.

Le Directeur général de la Police nationale est assisté d’un commissaire de police, qui est responsable de la gestion quotidienne des activités d’INTERPOL Ouagadougou. Le B.C.N. Ouagadougou est basé dans l’enceinte de la Direction générale de la Police nationale et relève directement de l’autorité du Directeur général de la Police nationale.

Le Bureau central national (B.C.N.) d’INTERPOL au Burkina Faso est chargé de :

  • coordonner les activités d’INTERPOL sur le plan national ;
  • préparer la participation du Burkina Faso aux Assemblées générales d’INTERPOL ;
  • veiller à l’application des résolutions votées par celles-ci ;
  • contribuer à la lutte contre la criminalité de droit commun sur le plan international ;
  • agir comme lien principal entre les services de police burkinabé et étrangers et offrir une gamme de services essentiels destinés à optimiser l’effort international de lutte contre la criminalité.

L’accès aux bases de données d’INTERPOL a permis au B.C.N. du Burkina Faso de mener à bien ces tâches et de fournir un soutien policier adapté aux besoins de ses partenaires nationaux.

Dans le cadre d’une stratégie de renforcement de la sécurité nationale et pour prévenir les activités criminelles au Burkina Faso, INTERPOL Ouagadougou a permis à ses partenaires policiers nationaux d’accéder directement aux bases de données d’INTERPOL sur les personnes recherchées, les véhicules volés ainsi que les documents de voyage volés ou perdus.

Ainsi, en quelques secondes, les services de polices de Nadiagou (à la frontière béninoise), de Cinkansé (à la frontière togolaise), de Dakola (à la frontière ghanéenne), de Yendéré (à la frontière de la Côte d’Ivoire) peuvent désormais déterminer rapidement si une personne est une menace potentielle pour la sécurité nationale. Il en sera bientôt de même pour le service de l’immigration et les aéroports de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso.

INTERPOL Ouagadougou in action
06 junio 2014

El Jefe de INTERPOL afirma que es necesario un esfuerzo colectivo para luchar contra los delitos farmacológicos

LYON (Francia) –Tras una operación llevada a cabo recientemente en África Occidental, que dio lugar al embargo de cerca de 200 toneladas de medicamentos falsos o ilícitos cuyo valor asciende a unos 25 millones de USD, el jefe de INTERPOL ha instado a colaborar en mayor medida para combatir los delitos farmacológicos.El Secretario General de INTERPOL, Rona...
22 noviembre 2012

Cerca de 400 víctimas de trata de menores, rescatadas en distintos lugares de Burkina Faso en una operación dirigida por INTERPOL

UAGADUGÚ (Burkina Faso) – Cerca de 400 víctimas de tráfico de menores, algunas de tan solo seis años, a las que se obligaba a trabajar en minas de oro y plantaciones de algodón ilegales, han sido rescatadas tras una operación policial coordinada por INTERPOL en Burkina Faso.En la operación, bautizada con el nombre de TUY y dirigida contra diversos objetiv...
17 noviembre 2011

La lucha contra la proliferación de falsificaciones en África Occidental, tema central de un curso de INTERPOL

UAGADUGÚ (Burkina Faso) – Cómo combatir mejor en toda África Occidental el problema cada vez mayor de la falsificación de productos fue el tema central de un curso y de una reunión operativa de ámbito regional que tuvieron lugar en Burkina Faso. Esta iniciativa de cuatro días de duración (del 14 al 17 de noviembre de 2011), organizada por el Programa de I...
05 noviembre 2010

La policía de Burkina Faso rescata a más de 100 víctimas del tráfico de niños durante una operación respaldada por INTERPOL

LYON (Francia) – Más de 100 presuntas víctimas del tráfico de niños han sido identificadas y acogidas por los servicios sociales y 11 personas han sido detenidas tras una operación dirigida por los servicios de policía de Burkina Faso y respaldada por INTERPOL. Decenas de niños han sido devueltos ya a sus familias a raíz de una investigación sobre el trab...

Red Notices 3

CISSE
ALASSANE
Age today: 35 years old

Details

TALL
AMADOU
Age today: 32 years old
Nationality: Burkina faso

Details

All wanted persons