Back
|
Print

Cellules d’intervention anticorruption

INTERPOL s’emploie à trouver de nouvelles solutions pour apporter à ses pays membres un soutien opérationnel dans leur combat contre la corruption.

Une composante essentielle de cette stratégie réside dans la création de Cellules d’intervention anticorruption, susceptibles d’être déployées rapidement et capables de travailler en étroite collaboration avec les enquêteurs et les procureurs afin de leur apporter des conseils utiles ainsi qu’une assistance technique.

Les Cellules d’intervention anticorruption sont de petits groupes de spécialistes de différents domaines composés de fonctionnaires d’INTERPOL et/ou de partenaires de l’Organisation. Elles sont déployées sur de courtes périodes afin d’apporter une aide ciblée sur des questions précises lorsque le besoin s’en fait sentir.

Ces Cellules sont composées selon des critères clairement définis, ce qui leur permet d’apporter aux pays membres une réponse adaptée et d’agir dans un cadre juridique strict :

  • Elles sont multidisciplinaires – composées dans chaque cas d’un petit nombre de spécialistes de l’informatique légale et des questions juridiques ainsi que de policiers expérimentés ;
  • Elles sont uniquement déployées suite à une demande officielle du gouvernement du pays concerné, adressée par l’intermédiaire du Bureau central national ;
  • Elles permettent de proposer différents types d’aide en fonction des besoins et de la demande du pays.

L’aide offerte par INTERPOL peut revêtir les trois formes suivantes :

  • Sessions de formations et/ou de renforcement des capacités à l’intention de petits groupes de fonctionnaires locaux spécialisés. Ces formations peuvent se dérouler sous la forme d’ateliers, de séminaires ou de formation de police.
  • Assistance juridique, en particulier pour ce qui concerne les demandes d’entraide judiciaire (rédaction de demandes d’entraide judiciaire, coordination et suivi via I-24/7, le réseau sécurisé d’INTERPOL, afin d’accélérer le processus, etc.).
  • Appui en matière de police scientifique à l’intention des enquêteurs dans le cadre d’affaires criminelles particulières.