Afrique

Côte d'Ivoire

  • NCB Abidjan
  • Member since :
    4 septembre 1961
Back to Afrique

Côte d'Ivoire

PHOTO-PRINCIPALE

La Direction générale de la police nationale (D.G.P.N.) de la Cote d’Ivoire dépend du Ministère de l’Intérieur.

Missions DGPN :

  • Application de la loi ;
  • Maintien de l’ordre et de la sécurité publique ;
  • Protection des libertés privées et publiques ;
  • Sureté de l’état ;
  • Contrôle et coordination des activités des directions placées sous son autorité.

Directions sous l’autorité du DGPN:

  • Direction générale adjointe chargée de la police judiciaire (D.G.P.J.);
  • Direction générale adjointe chargée de la sécurité publique ;
  • Direction générale adjointe chargée de la police scientifique ;
  • Direction de la formation et de l’école nationale de police ;
  • Direction du personnel de la police nationale ;
  • Direction des services de santé de la police nationale.

Direction générale adjointe chargée de la police judiciaire

Objectifs :

  • Lutte contre la grande criminalité sur l’ensemble du territoire national ;
  • Recherche et centralisation d’informations sur la criminalité économique et financière ;
  • Lutte contre le trafic d’enfants ;
  • Lutte contre l’exploitation des enfants et de la violence commise à leur encontre ;
  • Lutte contre les trafics et contrebandes de biens illicites ;
  • Lutte contre la consommation et trafic des stupéfiants.

Directions sous l’autorité du D.G.P.J. :

  • Direction de la police criminelle ;
  • Direction de la police économique et financière ;
  • Direction  de la police des stupéfiants et des drogues.

Direction de la police criminelle

Structure :

  • Sous-direction des enquêtes criminelles ;
  • Sous-direction  de la répression du banditisme ;
  • Sous-direction  de la lutte contre le trafic d’enfants et la délinquance juvénile ;
  • Bureau central national  (B.C.N.) d’INTERPOL pour la Cote d’Ivoire.

INTERPOL Abidjan

La D.G.P.N. est responsable du B.C.N. d’INTERPOL pour la Cote d’Ivoire.  Celui-ci agit est sous l’égide du Directeur de la police criminelle.  INTERPOL Abidjan a pour objectif de lutter contre la criminalité transfrontalière en permettant aux services nationaux (gendarmerie, douane, eaux et forets) de pouvoir accéder directement aux bases de données criminelles d’INTERPOL dans le cadre de cette lutte.

INTERPOL Abidjan :

  • Sert de porte d’entrée pour toute enquête international ayant trait avec la Cote d’Ivoire ou ses ressortissants;
  • Sert d’interface entre les services ivoiriens chargés de l’application de la loi et la communauté d’INTERPOL ;
  • Assure une liaison permanente et professionnelle avec tous les pays membres d’INTERPOL ;
  • Consulte et alimente les bases de données d’INTERPOL ;
  • Centralise les informations criminelles a caractère international ;
  • Réceptionne et traite les demandes de renseignements émanant des autres pays membre d’INTERPOL.

Dans le cadre d’enquêtes internationales, et en coopération avec la communauté INTERPOL, le BCN Abidjan peut procéder sur le sol ivoirien à des enquêtes policières, des arrestations et a la saisies de biens illégaux.

Priorités :

Face à la recrudescence de la criminalité transfrontalière, INTERPOL Abidjan s’est fixé les priorités suivantes :

  • Lutter contre les crimes de sang ;
  • Lutter contre le vol de véhicules ;
  • Lutter contre le détournement de fonds ;
  • Lutter contre le blanchiment d’argent ;
  • Rehausser la collecte d’informations criminelles ;
  • Lutter contre l’utilisation de faux documents de voyage ;
  • Lutter contre la cybercriminalité ;
  • Lutter contre le trafic de stupéfiants ;
  • Lutter contre la traites des êtres humains ;
  • Rehausser l’alimentation des bases de données d’INTERPOL.

INTERPOL Abidjan est situé dans l’enceinte de la Direction de la Police criminelle et dispose d’un effectif de 20 fonctionnaires de police.  Le BCN compte également quatre unités extérieures:

  • Aéroport international « Felix Houphouët Boigny » d’Abidjan ;
  • Le port d’Abidjan ;
  • La cellule nationale de traitement des informations financières ;
  • Les douanes.
NCB Abidjan in action
04 avril 2014

Des enfants victimes de trafic et d’exploitation secourus grâce à une opération menée en Côte d’Ivoire avec le soutien d’INTERPOL

SOUBRÉ (Côte d’Ivoire) – Dans le cadre d’une opération contre le trafic et l’exploitation d’enfants, les services ivoiriens chargés de l’application de la loi, intervenant avec le soutien d’INTERPOL, ont secouru 76 victimes présumées d’un trafic à des fins d’emploi illégal d’enfants en Afrique de l’Ouest.Quelque 170 membres de ces services ont p...
31 mars 2014

Une réunion INTERPOL définit dans leurs grandes lignes les fondements juridiques de l’échange d’informations en Afrique de l’Ouest

ABIDJAN (Côte d’Ivoire) – Dans le cadre du programme SIPAO (Système d’information policière pour l’Afrique de l’Ouest), INTERPOL a organisé une réunion de travail pour examiner les questions juridiques liées à la création de cette plateforme régionale d’échange d’informations.D’une durée de trois jours (26 – 28 mars), la réunion s’est tenue au Bureau régi...
22 juillet 2013

Opération INTERPOL menée avec le soutien de l’IFAW contre le trafic d’ivoire en Afrique occidentale et centrale

LYON (France) – Une opération coordonnée par INTERPOL, visant les organisations criminelles responsables du trafic d’ivoire en Afrique occidentale et centrale, a abouti à quelque 66 arrestations ainsi qu’à la saisie de près de 4 000 articles en ivoire, de 50 défenses d’éléphants, d’armes de guerre et d’argent en espèces.Dans le cadre du Projet Wisdom d’IN...
26 novembre 2012

INTERPOL apporte un soutien aux enquêtes et aux opérations concernant les atteintes à la vie sauvage en Afrique de l’Ouest

ABIDJAN (Côte d’Ivoire) – Le développement des compétences des fonctionnaires des services chargés de l’application de la loi, pour que ceux-ci puissent mieux prévenir la criminalité liée aux espèces sauvages et enquêter sur ce phénomène, était au centre d’une formation INTERPOL organisée en collaboration avec Environnement Canada et la Gendarmerie franç...
07 juillet 2012

Le nouveau Bureau régional d’INTERPOL en Côte d’Ivoire témoigne de la détermination de la région à lutter contre la criminalité

ABIDJAN (Côte d’Ivoire) – Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a déclaré que l’ouverture des nouveaux locaux du Bureau régional d’INTERPOL à Abidjan symbolisait l’attachement de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique de l’Ouest à la coopération policière internationale.« Depuis l’ouverture du Bureau régional d’INTERPOL à Abidjan en 1994, tous l...
03 août 2009

Scores of children rescued from organized slave labour in INTERPOL-led operation conducted by Côte d’Ivoire police

INTERPOL's first ever police operation targeting child trafficking in West Africa has resulted in the rescue of more than 50 child workers and the arrest of eight people in connection with the illegal recruitment of children.Two-pronged operationNearly 300 Ivorian law enforcement officers participated in the two-day operation (18-19 June) during which eig...
01 mars 2009

INTERPOL diffuse une alerte internationale à la suite d’une évasion massive en Côte d'Ivoire

LYON (France) – Une alerte sécurité internationale, ou « Notice orange », a été diffusée par INTERPOL à la suite de l’évasion de 86 prisonniers en Côte d'Ivoire.Le Centre de commandement et de coordination (CCC) du Secrétariat général de l’O.I.P.C.-INTERPOL (Lyon) a publié l’alerte mondiale à la demande du Bureau central national (B.C.N.) d’Abidjan (Côte...

Reconnaissance du passeport INTERPOL par la Côte d'Ivoire

  • 9th African Regional Conference - 1985 - Abidjan