Pour toute autre question, merci d’envoyer un  courriel au Secrétariat général. Veuillez noter qu’en raison du grand nombre de demandes adressées à INTERPOL, il est probable que vous n’obteniez pas de réponse immédiatement. 

|
Print

Foire aux questions

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR INTERPOL

Qu’est-ce qu’INTERPOL ?

INTERPOL est la plus grande organisation de police au monde, avec 190 pays membres. Son rôle principal est d’aider les services chargés de l’application de la loi du monde entier à lutter contre la criminalité et le terrorisme transnationaux sous toutes leurs formes.

 Plus d’informations sur INTERPOL

INTERPOL envoie-t-il des agents procéder à des arrestations dans le monde entier ?

Non, le Secrétariat général d’INTERPOL n’envoie pas de policiers opérer des arrestations dans les pays. Dans chaque  pays membre de l’Organisation, les enquêtes sont menées et les arrestations opérées par la police nationale conformément à la législation du pays. Chaque pays membre a un  Bureau central national INTERPOL (B.C.N.) dont l’effectif se compose de fonctionnaires chargés de l’application de la loi hautement qualifiés et qui est l’interlocuteur désigné du Secrétariat général ainsi que des autres pays membres. Toute arrestation est effectuée par les services chargés de l’application de la loi nationaux et conformément à la législation nationale.

Comment puis-je savoir si une personne est recherchée par INTERPOL ?

INTERPOL ne délivre pas de mandats d’arrêt. Tout pays membre peut demander au Secrétariat général d’INTERPOL la publication d’une  notice rouge (avis international de recherche d’une personne) s’appuyant sur un mandat d’arrêt national en cours de validité.

S’il est demandé à INTERPOL de publier une notice rouge suite à la délivrance d’un mandat d’arrêt, les informations sont transmises à l’ensemble de ses 190 pays membres, sauf indication contraire.

Les pays membres ont la possibilité de faire publier une version abrégée de leurs notices rouges dans les pages publiques du site Web d’INTERPOL. Si aucune notice rouge ne figure dans ces pages concernant une personne donnée, la raison peut en être soit qu’aucune notice n’a été demandée ou publiée pour cette personne, soit que le pays à l’origine de la demande de publication a souhaité que la notice soit diffusée uniquement aux services chargés de l’application de la loi.

Les demandes d’informations relatives à une enquête ou un malfaiteur en fuite doivent être adressées au pays concerné.

 Accéder à la liste des personnes recherchées

 Pays membres d’INTERPOL

 Plus d’informations sur les notices INTERPOL

Comment puis-je vérifier qu’une personne faisant l’objet d’une notice rouge INTERPOL a été arrêtée ?

Les arrestations sont opérées par les services de police nationaux des pays membres d’INTERPOL. La confirmation d’une arrestation doit être apportée par les autorités du pays dans lequel l’arrestation a eu lieu.

Comment puis-je savoir de combien de notices un pays est à l’origine ?

Toutes les notices ne sont pas diffusées au public. Cependant, pour les notices jaunes et rouges qui le sont, il est possible d’accéder à cette information à partir de la carte affichée en cliquant sur  INTERPOL WORLDWIDE.

Comment INTERPOL est-il dirigé et financé ?

Toutes les décisions relatives aux activités d’INTERPOL sont prises par l’Assemblée générale. Instance suprême de l’Organisation, elle se réunit une fois par an et prend ses décisions selon le principe « un pays, une voix », toutes les voix ayant le même poids et aucun pays n’ayant le droit de veto.

En vertu du système adopté par l’Assemblée générale en 2001, chaque pays membre d’INTERPOL est tenu de verser une contribution statutaire annuelle calculée en fonction de ses ressources.

Dans les conditions prévues par sa réglementation, l’Organisation peut également recevoir des financements extrabudgétaires des secteurs public et privé.

 Plus d’informations sur la structure et la gouvernance d’INTERPOL

INTERPOL fait-il partie des Nations Unies ?

Non ; INTERPOL est une organisation indépendante et n’est rattaché à aucun organisme national ou international. INTERPOL travaille en étroite collaboration avec de nombreux  partenaires internationaux tels que les Nations Unies et l’Union européenne, et a mis en place des bureaux de liaison à New York et Bruxelles.

Quelle est la différence entre INTERPOL et Europol ?

INTERPOL et  Europol sont deux entités totalement distinctes, qui n’apportent pas le même type d’appui à leurs pays membres. Un accord de coopération entre INTERPOL et Europol a été signé en 2001 et un représentant de chacune des deux organisations travaille au siège de l’autre.

Communiqué de presse (27 août 2007) :  INTERPOL ouvre un bureau de liaison au siège d’Europol

INTERPOL publie-t-il des statistiques criminelles ?

Les statistiques criminelles internationales d’INTERPOL ne sont plus recueillies auprès des pays membres et les statistiques précédemment établies ne sont plus publiées.

La décision de ne plus publier de statistiques a été prise car des utilisateurs et des membres des médias les utilisaient pour procéder à des comparaisons entre les pays – comparaisons problématiques dans la mesure où différentes méthodes de recueil étaient utilisées aux fins de l’élaboration des statistiques.

Pour toute demande d’information sur les statistiques criminelles, nous vous invitons à contacter les autorités du ou des  pays concerné(s).

CONSEILS AUX POLICIERS

Je suis policier et j’ai besoin d’une aide étrangère pour une enquête ; que dois-je faire ?

Chaque pays membre d’INTERPOL a un  Bureau central national (B.C.N.) dont l’effectif se compose de fonctionnaires de police nationaux agissant dans le cadre de la législation du pays. Toute demande d’aide internationale aux fins d’une enquête doit être adressée en premier lieu au B.C.N. de  votre pays.

Comment rejoindre INTERPOL ?

Tous les fonctionnaires de police travaillant au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, à Lyon (France), sont mis à disposition par leur administration nationale. Toute demande de mise à disposition au sein d’INTERPOL doit être adressée aux autorités nationales.

CONSEILS AUX VICTIMES D’INFRACTIONS

Comment signaler une infraction à INTERPOL ?

Si vous disposez d’informations sur une infraction en préparation ou déjà commise, ou si vous êtes victime d’une infraction, vous devez le signaler à vos services de police locaux ou nationaux. Ceux-ci pourront ensuite se mettre en relation avec INTERPOL, le cas échéant. Le Secrétariat général d’INTERPOL ne peut traiter que les informations qui lui sont communiquées par les services chargés de l’application de la loi compétents – ce qui exclut les informations provenant du public.

Suis-je victime d’une escroquerie en ligne ?

Un certain nombre d’ escroqueries courantes circulent sur Internet – loteries frauduleuses, « escroqueries 419 », faux héritages, escroqueries aux achats en ligne, abus de confiance dans le cadre de rencontres en ligne ou de l’utilisation d’espaces de discussion. Si vous pensez être victime de l’une de ces escroqueries, nous vous invitons à contacter vos services de police locaux ou nationaux.

TRAVAILLER POUR INTERPOL

Comment rejoindre INTERPOL ?

Tous les fonctionnaires des services chargés de l’application de la loi travaillant au Secrétariat général d’INTERPOL sont mis à disposition par leur administration nationale. Les policiers ne sont pas directement recrutés au sein de l’Organisation. Toutes les demandes d’information sur les carrières dans le domaine de l’application de la loi doivent être adressées aux autorités de police nationales.

Les vacances de postes autres que de police au Secrétariat général sont consultables dans la section « Recrutement ».

INTERPOL propose en permanence des postes dans le cadre de son programme de stages, pour des durées de deux à 11 mois.

 Voir les vacances de postes actuelles

UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM D’INTERPOL

J’ai été contacté(e) par une personne qui prétend travailler pour INTERPOL. Comment puis-je vérifier si c’est vrai ?

Le Secrétariat général d’INTERPOL ne contacte pas les particuliers. Si vous avez reçu un courriel d’une personne prétendant travailler pour INTERPOL, vous devez considérer qu’il s’agit d’un faux.

 Plus d’informations sur les courriels utilisant le nom d’INTERPOL à des fins frauduleuses