Back
|
Print

La Commission de contrôle des fichiers d’INTERPOL

Le traitement de données à caractère personnel telles que les noms et les empreintes digitales est une activité clé d’INTERPOL, menée dans un cadre juridique très précis afin de protéger à la fois les droits fondamentaux des personnes et la coopération entre les polices au niveau international.

La Commission de contrôle des fichiers d’INTERPOL (CCF) est un organe de contrôle indépendant agissant dans le respect de diverses règles et documents officiels. Ses trois fonctions principales consistent à :

  • Contrôler l’application des règles adoptées par l’Organisation en matière de protection des données à caractère personnel traitées par INTERPOL ;
  • Conseiller l’Organisation en ce qui concerne les opérations ou projets relatifs au traitement des données à caractère personnel.
  • Traiter les demandes d’accès aux fichiers d’INTERPOL.

En 2008, l’Assemblée générale d’INTERPOL a voté une modification du Statut d’INTERPOL en vue d’intégrer la CCF dans la structure  juridique interne de l'Organisation, garantissant ainsi l’indépendance de la CCF en tant qu’organe officiel de l’Organisation.