All news
|
Print
29 juillet 2011 - Media release

La première visite du Secrétaire Général d’INTERPOL à Skopje souligne l’importance de la coopération policière internationale

SKOPJE – Lors de sa première mission en ex-République yougoslave de Macédoine, le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a rencontré de hauts responsables du gouvernement et de la police du pays, soulignant ainsi la contribution de ce dernier à la coopération policière mondiale.

Lors des deux jours qu’il a passés sur place, le Secrétaire Général Noble s’est entretenu avec le Ministre des Affaires intérieures, Mme Gordana Jankuloska, et avec le Directeur de la police, M. Ljupčo Todorovski. Il a également rencontré le personnel du Bureau central national INTERPOL à Skopje, ainsi que d’autres hauts responsables des services chargés de l’application de la loi nationaux.

L’un des succès plus particulièrement évoqués lors des discussions a été la contribution importante du B.C.N. de Skopje au projet BESA d’INTERPOL dirigé contre les organisations criminelles d’Europe du Sud-Est, qui a permis jusqu’à présent d’arrêter plus de 300 personnes, de saisir plus de 750 kg de drogues illicites et de récupérer plus de 120 armes à feu ainsi que 20 kg d’explosifs.

« Les menaces criminelles transnationales auxquelles chaque pays se trouve confronté ne peuvent être combattues isolément, raison pour laquelle notre coopération avec INTERPOL est si importante et a déjà eu des résultats substantiels », a indiqué le Ministre Jankuloska.

« Nous continuerons à travailler avec INTERPOL afin de déterminer les domaines dans lesquels nous pouvons encore resserrer nos liens de collaboration, dans l’intérêt de nos citoyens et de ceux des autres pays, dans le monde entier ».

M. Todorovski a pour sa part indiqué que la possibilité d’accéder en temps réel aux bases de données d’INTERPOL « permettait à la police nationale d’être plus efficace en matière de protection des frontières et de lutte contre toutes les formes de criminalité organisée, en particulier le trafic de drogues ».

INTERPOL Skopje a déjà manifesté sa volonté de soutenir la coopération policière internationale en mettant à disposition deux policiers au siège du Secrétariat général ‒ un dans le service Police scientifique et bases de données techniques et l’autre dans le service Analyse criminelle.

Le Secrétaire Général Noble a souligné que le travail de ces policiers et celui de leurs collègues du B.C.N. de Skopje comptaient pour beaucoup dans le soutien apporté à l’application de la loi dans le monde.

« INTERPOL s’emploie à fournir un soutien à ses pays membres, et nous sommes d’autant plus efficaces en cela lorsque nos pays membres nous apportent à leur tour leur soutien, en particulier par la mise à disposition de personnel », a déclaré M. Noble.

« Ma visite à Skopje m’a permis de mieux me rendre compte de ce que fait ce Bureau central national, mais aussi de toute la mesure dans laquelle il peut s’appuyer sur de nombreux services de police qui se consacrent à la lutte contre toutes les formes de criminalité nationale et transnationale » a ajouté le chef d’INTERPOL.

La mission de M. Noble à Skopje fait suite à la visite de Mme Jankuloska au Secrétariat général d’INTERPOL et à celle, plus récente, de M. Todorovski qui, en sa qualité de président de l’Association des Chefs de police d’Europe du Sud-Est (SEPCA), a présidé la réunion de cet organisme à INTERPOL en décembre 2010.