Americas

Haiti

  • INTERPOL Port au Prince
  • Member since :
    17 June 1957
Back to Americas

Haiti

Police nationale d’Haïti

Personnel-INTERPOL-Port-au-Prince

Personnel d'INTERPOL - Port-au-Prince

«Protéger et Servir»

Créée en 1995, la Police nationale d’Haïti (PNH), qui dépend du ministère de la Justice, a pour mission de garantir l’ordre public, de protéger la vie et les biens de chaque citoyen, et de mettre au jour les contraventions, les délits et les crimes en vue de l’arrestation de leurs auteurs.

Structure :

  • La Direction générale : élaboration de la politique de sécurité et développement stratégique de l’institution ;
  • L’Inspection générale : contrôle de l’application des règlements ;
  • Trois Directions centrales :
  • Direction centrale de la Police administrative, qui assure la sécurité publique ;
  • Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ), qui lutte contre la criminalité ;
  • Direction centrale de l’Administration et des Services généraux, qui s’occupe de la gestion administrative.
  • Dix Directions départementales.

La Direction centrale de la Police administrative est chargée de la prévention de la criminalité et intervient sur le terrain à travers certaines unités spécialisées :

  • Le Corps d’intervention et du maintien de l’ordre ;
  • Le Groupe d’intervention de la police nationale ;
  • L’Unité de sécurité générale du palais national ;
  • L’Unité de sécurité présidentielle ;
  • Les Garde-côtes ;
  • Le Corps des Brigades d’intervention motorisées ;
  • La Direction de la circulation et de la police routière ;
  • Le Corps des sapeurs-pompiers ;
  • Le Commissariat de l’aéroport ;
  • L’Unité de sécurité diplomatique.

La DCPJ est chargée de lutter contre la criminalité en étroite collaboration avec les autorités judiciaires. Elle agit à travers :

  • Le Bureau de la Police scientifique et technique ;
  • Le Bureau des Affaires financières et économiques ;
  • Le Bureau de Renseignements judiciaires (BRJ) ;
  • Le Bureau des Affaires criminelles ;
  • Le Bureau de lutte contre le trafic des stupéfiants ;
  • Le Brigade de lutte contre le vol de véhicules ;
  • Le Bureau de protection des mineurs ;
  • La Brigade de recherches et d’intervention ;
  • La Cellule contre l’enlèvement.

INTERPOL Port-au-Prince

Rattaché au BRJ, le Bureau central national (B.C.N.) INTERPOL d’Haïti est chargé de la liaison entre la DCPJ, les autres services de police et les pays membres d’INTERPOL. Le B.C.N. garantit l’efficacité de l’échange international d’informations criminelles, dans le but de prévenir, de détecter et d’enquêter sur les infractions, et ainsi combattre la criminalité transfrontalière. Disposant d’un effectif de près de 15 personnes, INTERPOL Port-au-Prince se divise en trois sous-services : 

  • analyse et traitement des messages ;
  • liaison du B.C.N. avec les différents Bureaux de la DCPJ ;
  • liaison du B.C.N. avec les autres entités et services extérieurs de la DCPJ.

Domaines de criminalité prioritaires :

  • trafic de stupéfiants et d’autres produits illicites ;
  • trafic d’êtres humains ;
  • vol de véhicules ;
  • enlèvement des personnes contre rançon ;
  • vol d’objets d’art ;
  • terrorisme ;
  • blanchiment d’argent ;
  • fugitifs.

Du fait de son rattachement au BRJ, INTERPOL Port-au-Prince peut accéder facilement aux services suivants, ce qui lui permet de fournir aux pays membres d’INTERPOL de précieuses informations portant sur les enquêtes d’envergure internationale :

  • Un service d’analyse chargé de l’exploitation, de l’analyse et du traitement des informations judiciaires ;
  • Un service du Fichier central chargé de l’enregistrement des individus interpellés et de la gestion des individus expulsés des pays étrangers pour des faits criminels ;
  • Une Brigade contre la détention illégale d’armes à feu (BDIAF) chargée de la vérification et de l’enregistrement des armes à feu avant la délivrance de l’autorisation ;
  • Un service de l’identité chargé de la prise des empreintes digitales et de leur stockage, ainsi que de l’enregistrement des permis de séjour délivrés aux étrangers ;
  • Un système AFIS.
INTERPOL Haiti in action
11 April 2013

INTERPOL Chief’s first visit to Haiti looks to advance country’s cooperation with global law enforcement

PORT-AU-PRINCE, Haiti – The first-ever mission to Haiti by an INTERPOL Secretary General provided a chance for senior Haitian law enforcement officials and the world police body chief to review crime threats and identify opportunities on enhancing the country’s cooperation with global policing via INTERPOL.Border security, drugs and human trafficking were...