All news
|
Print
04 juillet 2012 - Media release

La fédération néerlandaise de football en visite à INTERPOL pour renforcer la coopération en matière d’intégrité dans le sport

LYON (France) ‒ De hauts responsables de l’instance dirigeante du football aux Pays-Bas, la Fédération royale néerlandaise de football (KNVB), ont rencontré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, au siège du Secrétariat général de l’organisation mondiale de police pour discuter d’une coopération avec son service Intégrité dans le sport.

INTERPOL ayant conclu un accord portant sur une initiative de dix ans avec la FIFA en mai 2011 dans le but de mieux lutter contre la corruption dans le football, la question d’une collaboration à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un programme mondial de formation, d’éducation et de prévention des paris illégaux et des trucages de matchs était au cœur des discussions lors de la visite de la KNVB.

La délégation néerlandaise, composée de MM. Gijs De Jong, Responsable des compétitions à la KNVB, Tjeerd Veenstra, Directeur de De Lotto, et Wouter Boshuis, Spécialiste de l’intégrité à la KNVB, a été informée des objectifs du programme, à savoir une meilleure connaissance et compréhension des paris illégaux et du trucage de matchs, des stratégies employées par les malfaiteurs, et des méthodes de détection et de répression.

« Nous devons œuvrer collectivement pour combattre la corruption dans le football et garder notre sport propre. Les autorités nationales doivent travailler ensemble pour lutter contre le trucage de matchs, particulièrement chez les jeunes joueurs, et à cet égard, la coopération avec le réseau mondial d’INTERPOL et son service Intégrité dans le sport est importante », a déclaré Tjeerd Veenstra.

« La KNVB étant l’un des membres fondateurs de la FIFA, sa longue histoire et son rôle moteur en matière de préservation des standards footballistiques en font un acteur essentiel de l’action collective visant à enrayer la corruption dans le football », a affirmé le Secrétaire Général Noble.

« Le problème des matchs truqués ne met pas seulement en danger la réputation et les revenus des sportifs professionnels et des fédérations ; le trucage de matchs est aujourd’hui devenu une menace mondiale, les sommes colossales qu’il génère servant à mener d’autres activités illégales, et une approche concertée est de ce fait cruciale », a ajouté M. Noble.

M. Gijs De Jong, de la KNVB, a indiqué : « Nous sommes heureux d’avoir pu rencontrer le Secrétaire Général Noble et l’équipe du service Intégrité dans le sport d’INTERPOL. L’intégrité et des compétitions honnêtes et équitables sont les valeurs les plus précieuses de nos sports et nous devons tout mettre en œuvre pour les protéger et empêcher le trucage de matchs. La Fédération royale néerlandaise de football se réjouit à la perspective d’accueillir bientôt un atelier aux Pays-Bas, avec la participation des organismes compétents du pays afin de mettre en commun les expériences, les bonnes pratiques et les méthodes visant à encourager la formation, l’éducation et la prévention du trucage de matchs ».

En 2011, INTERPOL a créé sa structure chargée de l’Intégrité dans le sport, qui a déjà rassemblé des spécialistes de l’application de la loi, du sport et des sociétés de paris sportifs lors de réunions d’experts, et a organisé, en avril 2012, en Finlande, le premier atelier national de formation à l’intention de la police, des joueurs, des arbitres, des représentants d’organismes de réglementation et d’établissements universitaires.

D’ici fin 2012, des formations seront proposées aux arbitres et à leurs assistants en vue de la Coupe du monde de la FIFA 2014 au Brésil. Un programme de formation en ligne sera également lancé comme outil de prévention à l’intention des joueurs susceptibles d’être sollicités par des malfaiteurs cherchant à truquer le résultat d’un match.

Tout au long de l’Euro 2012, outre le déploiement d’une Cellule INTERPOL de soutien aux grandes manifestations en Pologne et en Ukraine, INTERPOL a également mené l’Opération SOGA (pour Soccer Gambling – paris sur le football) ciblant les paris illégaux sur le football en Asie du Sud-Est.

Les trois précédentes éditions de l’Opération SOGA, menées dans la région lors de grandes compétitions de football, ont abouti à l'arrestation de près de 7 000 personnes, à la saisie de plus de 26 millions d'USD en espèces et à la fermeture d'établissements de paris clandestins brassant plus de deux milliards de dollars.

La visite à INTERPOL de l’instance dirigeante du football aux Pays-Bas intervient un jour seulement après la condamnation du président d’un des plus grands clubs de football en Turquie, le Fenerbahçe, à plus de six ans de prison pour trucage de matchs.