All news
|
Print
26 juillet 2011

Les succès remportés grâce à la coopération évoqués à l’occasion de la visite du ministre d’État monégasque à INTERPOL

LYON (France) – Lors de la visite qu’il a rendue aujourd’hui au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, à Lyon, Michel Roger, ministre d'État de la Principauté de Monaco, a été informé des derniers succès remportés par les services chargés de l’application de la loi avec la participation de la Principauté et d’autres pays membres de l’Organisation.

Au cours de son entretien avec le Chef du gouvernement monégasque, le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a souligné que le projet Pink Panthers de l’Organisation était un domaine dans lequel la participation de Monaco avait contribué de façon importante à une coopération internationale fructueuse entre services chargés de l’application de la loi.

Ce projet, lancé en 2007, centralise les informations concernant des centaines de suspects internationaux de vol de bijoux impliqués dans plus de 300 braquages perpétrés dans 27 pays depuis 1999, le montant total des vols étant estimé à plus de 350 millions d’euros. Grâce à ce projet, des arrestations ont déjà été opérées partout dans le monde, notamment à Monaco.

Parmi les derniers succès en date figure également la découverte par les carabiniers italiens d’un certain nombre de tableaux de grande valeur volés à Monaco, retrouvés grâce à leur enregistrement dans la base de données d’INTERPOL sur les œuvres d’art volées par le Bureau central national (B.C.N.) de Monte-Carlo.

INTERPOL prenant son origine dans le Premier Congrès international de Police judiciaire, organisé et tenu à Monaco en 1914, la possibilité que Monaco accueille l’Assemblée générale d’INTERPOL en 2014, pour célébrer ce siècle de coopération policière internationale, a également été évoquée.