All news
|
Print
19 juin 2012 - Media release

La plus vaste opération d’INTERPOL contre le trafic d’ivoire cible les organisations criminelles

LYON (France) – La plus vaste opération transnationale jamais menée par INTERPOL contre les organisations criminelles à l’origine du trafic illicite d’ivoire a conduit à plus de 200 arrestations et à la saisie de près de deux tonnes d’ivoire d’éléphant de contrebande.

L’Opération Worthy, qui a duré trois mois et à laquelle ont participé 14 pays d’Afrique orientale, australe et occidentale, a également permis de retrouver plus de 20 kilos de cornes de rhinocéros, ainsi que des peaux de lions, de léopards, de guépards, de crocodiles et de pythons, des oiseaux tropicaux vivants, des tortues et d’autres espèces protégées, l’ensemble étant destiné au trafic illicite international. Des armes à feu, dont des AK-47, des G3 et des M16, ont également été saisies par les professionnels de l’application de la loi.

Plus de 320 fonctionnaires issus de divers services – police, douane, services chargés de la protection de l’environnement, services vétérinaires, services assurant la sécurité dans les aéroports, ministères du tourisme et autorités nationales chargées des poursuites –, ont pris part à l’Opération Worthy, dans le cadre de laquelle des interventions ont eu lieu sur des marchés, dans des ports, dans des magasins, à des postes-frontières et lors de contrôles routiers.

« Il s’agit, à ce jour, de la plus vaste opération coordonnée par INTERPOL contre le commerce illicite d’ivoire, non seulement en termes de saisies et d’arrestations, mais également s’agissant de cibler les organisations criminelles qui empochent des millions de dollars en tuant et en détruisant des espèces sauvages et leur habitat, ainsi que les activités illicites connexes telles que meurtre, corruption et blanchiment de fonds », a déclaré M. David Higgins, le responsable du Programme INTERPOL sur les atteintes à l’environnement.

« Les renseignements recueillis au cours de l’Opération Worthy nous permettront de mettre en évidence les liens entre les braconniers et les réseaux mondiaux qui sont à l’origine de ce type de criminalité et la facilitent. En déterminant leurs itinéraires de trafic internationaux, en arrêtant les individus impliqués au plus haut niveau, et en réprimant les infractions à la source, pendant le transport et à destination, nous contribuons véritablement à la préservation de l’environnement et de la biodiversité de la planète », a conclu M. Higgins.

Avant l’opération, un programme de formation mis sur pied et dispensé par la Direction générale de l’application de la loi d’Environnement Canada et organisé au Botswana avec le soutien financier du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) a rassemblé les fonctionnaires des pays participants afin de les informer des techniques de fouille et de saisie les plus récentes et de leur permettre d’échanger directement des informations et des compétences spécialisées.

« Tous les ans, des milliers d’éléphants sont massacrés pour leur ivoire et la situation ne cesse d’empirer. 2011 a été la pire année en matière de saisies : plus de 23 tonnes d’ivoires ont été confisquées », a déclaré Kelvin Alie, le directeur du programme de l’IFAW sur la criminalité liée aux espèces sauvages. « Ces animaux souffrent horriblement quand ils sont sauvagement abattus ou blessés pour que leur peau, leurs défenses, leurs poils ou toute autre partie de leur corps puissent être arrachés et faire l’objet de trafics. »

L’un des éléments essentiels de l’Opération Worthy consistait à mettre en place une coopération interservices au niveau national par l’intermédiaire de groupes de travail nationaux sur la sécurité environnementale (National Environmental Security Taskforces, ou NEST), qui rassemblent des représentants de la police, des douanes, des services chargés de la protection de l’environnement, des services fiscaux, des transports, des autorités sanitaires, de la justice et des Bureaux centraux nationaux INTERPOL (B.C.N.).

Les NEST garantissent, au niveau national, une réponse innovante et coordonnée des services chargés de l’application de la loi aux réseaux criminels complexes et organisés, et collaborent, par l’intermédiaire des B.C.N. INTERPOL, avec d’autres NEST aux niveaux régional et international pour lutter contre les atteintes à l’environnement.

L’Opération Worthy s’inscrit dans le cadre du projet WISDOM d’INTERPOL, une initiative contre le braconnage d’ivoire d’éléphants et de cornes de rhinocéros, financée par le ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales du Royaume-Uni (Department of Environment, Food and Rural Affairs, DEFRA) et l’IFAW.

Les pays ayant participé à l’Opération Worthy sont : l’Éthiopie, le Botswana, le Ghana, la Guinée Conakry, le Kenya, le Libéria, le Mozambique, la Namibie, le Nigéria, le Rwanda, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la Zambie et le Zimbabwe.

BBC Panorama ‘Ivory Wars: Out of Africa’ (Part 1)

BBC Panorama ‘Ivory Wars: Out of Africa’ (Part 2)

BBC Panorama ‘Ivory Wars: Out of Africa’ (Part 3)

BBC Panorama ‘Ivory Wars: Out of Africa’ (Part 4)