All news
|
Print
16 janvier 2012 - Media release

INTERPOL nomme le Directeur exécutif de son nouveau complexe mondial à Singapour

Le Japonais Noburu Nakatani dirigera le Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation


LYON (France) – INTERPOL a annoncé que Noburu Nakatani, actuellement Conseiller spécial du Directeur général de la Police nationale japonaise, dont il dirige l’Office de lutte contre la criminalité organisée transnationale, a été nommé Directeur exécutif du Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation (CMII) de Singapour.

Ces installations de pointe, qui devraient être opérationnelles début 2014, doteront les polices du monde entier des outils et des connaissances nécessaires pour mieux combattre les menaces criminelles du 21ème siècle. Centre de recherche-développement pour la détection des infractions et l’identification de leurs auteurs, le Complexe mondial INTERPOL assurera des formations innovantes et apportera un appui opérationnel aux services chargés de l’application de la loi de toutes les régions du globe.

Pendant la phase de construction – qui est en cours –, M. Nakatani supervisera et coordonnera la création et la mise en place des programmes et services dont INTERPOL fera bénéficier ses 190 pays membres à partir du CMII.

M. Nakatani occupait précédemment le poste de Directeur des Systèmes d’information et des technologies au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, et était chargé à ce titre de superviser le développement de services informatiques innovants destinés à la communauté mondiale des services chargés de l’application de la loi. À INTERPOL, il a également occupé les fonctions de Sous-directeur chargé de la lutte contre la criminalité financière et liée aux technologies de pointe, se spécialisant dans les questions liées à la cybercriminalité et à la cybersécurité.

Au sein de la Police nationale japonaise, M. Nakatani a été Directeur adjoint du service de lutte contre la cybercriminalité et membre du cabinet du Ministre d’État, qui est également Président de la Commission nationale de la Sécurité publique.

« Je suis très heureux que le gouvernement japonais ait permis à M. Nakatani de revenir à INTERPOL pour prendre ces fonctions stimulantes et sans précédent. Cette décision réaffirme la force des liens qui unissent le Japon à INTERPOL et l’engagement déterminé de ce pays en faveur de la coopération policière internationale », a déclaré le Président d’INTERPOL, M. Khoo Boon Hui.

Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a ajouté que grâce à la stature intellectuelle de M. Nakatani, ajoutée à ses indéniables qualités de leadership et à son expertise démontrée dans les domaines de la cybersécurité et de la lutte contre la cybercriminalité, au Japon et à INTERPOL, « le Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation sera à même d’offrir à nos 190 pays membres la formation, l’inventivité et le soutien dont ils ont tant besoin dans le monde virtuel comme dans le monde réel ».

« De par la nomination de M. Nakatani à la tête du CMII, tous les pays membres et le personnel d’INTERPOL bénéficieront de sa vision et de sa démarche novatrice s’agissant de trouver des réponses aux nouvelles menaces, dans un environnement policier en rapide mutation où le renforcement des capacités et la formation à tous les niveaux sont appelés à jouer un rôle toujours plus important », a conclu le Secrétaire Général Noble.

M. Nakatani prendra ses fonctions en avril 2012 pour une durée de trois ans.