All news
|
Print
02 juillet 2012

La police belge diffuse des enregistrements de vidéosurveillance pour retrouver les auteurs d’un vol avec violence

La police belge a diffusé les images d’une caméra de vidéosurveillance afin de tenter d’identifier trois hommes recherchés en relation avec l’attaque d’une bijouterie, au cours de laquelle la propriétaire et son mari ont été grièvement blessés.

Vers 10 h 00 le lundi 4 juin, deux hommes sont entrés dans la bijouterie de la Vlasmark à Termonde pour y vendre une chaîne en or. L’un des hommes s’est présenté sous le nom d’« Ivan Stoyshev – Varna », mais il n’avait pas les documents nécessaires.

Plus tard le même jour, vers 16 h 30, les deux hommes sont revenus dans la boutique et ont essayé de vendre une nouvelle fois une chaîne en or, quand l’un des hommes a frappé la propriétaire, la laissant inconsciente sur le sol. Le deuxième homme a ensuite frappé le mari de la propriétaire et l’a emmené à l’arrière de la boutique où il l’a frappé à la tête avec la crosse d’un pistolet.

Un troisième homme est ensuite entré dans la boutique ; les deux propriétaires et une femme de ménage qui travaillait à l’arrière du magasin ont été ligotés avec du ruban adhésif. Un quatrième suspect est alors entré et a volé une grande quantité de bijoux, notamment une montre unique en or sertie de diamants et un napoléon.

Selon le signalement dont on dispose, le premier suspect, qui portait l’arme à feu, mesure environ 190 cm, est de corpulence robuste, a les cheveux foncés coupés court, et portait un sweat à capuche de couleur claire, un pantalon de type bleu de travail et des chaussures foncées. Le deuxième homme mesure environ 180 cm, est trapu avec un ventre proéminent, a les cheveux foncés coupés très court, et portait un survêtement foncé avec le logo « Puma » et des chaussures de sport claires. Le troisième suspect mesure environ 185 cm, est trapu, a les cheveux foncés très courts, et portait des lunettes à monture métallique, une veste foncée, un pantalon bleu et des chaussures de sport claires. Le quatrième suspect a les cheveux blonds frisés (pas d’image disponible). On pense que tous les hommes sont originaires d’Europe de l’Est.

Toute personne disposant d’informations sur ces individus est priée de prendre contact avec la police de son pays, le Bureau central national INTERPOL de Bruxelles ou le service de Soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite d’INTERPOL.