All news
|
Print
15 mars 2012

Une rencontre entre le Directeur de la Police nationale philippine et le Chef d’INTERPOL souligne l’importance du renforcement de la coopération

LYON (France) ‒ Le Directeur général de la Police nationale philippine (PNP), M. Nicanor Bartolome, a rencontré aujourd’hui le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, afin de s’entretenir avec lui de l’accroissement de la coopération entre son pays et l’organisme mondial de police s’agissant de lutter contre diverses formes de criminalité transnationale.

M. Bartolome, qui est également à la tête du Bureau central national de Manille, a informé le Chef de l’Organisation du projet d’élargissement de l’accès au système mondial de communication policière sécurisée d’INTERPOL, I-24/7, au profit de l’office de lutte antiterroriste nouvellement créé au sein de la PNP et des agents de première ligne dans tout le pays.

L’entretien a également porté sur la récente participation des Philippines à l’opération Infra-SEA (International Fugitive Round-Up and Arrest – Asie du Sud-Est), lancée depuis le Bureau de liaison de Bangkok (Thaïlande) et consacrée aux informations relatives à 60 suspects de 21 pays recherchés pour atteintes pédosexuelles.

« La coopération avec INTERPOL est un domaine prioritaire pour la police aux Philippines. Ma rencontre avec le Secrétaire Général Noble a constitué une occasion importante de réaffirmer la nécessité de la coopération internationale avec INTERPOL, et de définir les domaines, tels que le terrorisme, la contrefaçon de médicaments et la recherche des fugitifs, dans lesquels nous pouvons collaborer encore plus étroitement », a déclaré le Chef de la Police nationale philippine, M. Nicanor Bartolome.

« La collaboration internationale en matière d’application de la loi entre INTERPOL et les Philippines est vitale pour le pays, la région et le reste du monde. Une approche concertée au niveau mondial de la sécurité, reposant sur la mise en commun par les pays des renseignements qu’ils détiennent et une exploitation optimale des outils de police universels mis à disposition par INTERPOL est aujourd’hui essentielle pour protéger efficacement les citoyens », a ajouté le Secrétaire Général Noble.

À cet égard, M. Noble a indiqué qu’INTERPOL soutenait vigoureusement le projet des autorités philippines de faire bénéficier la Police nationale philippine des outils et services d’INTERPOL.

L’Organisation ayant envoyé une équipe d’identification de victimes de catastrophes à Cébou en 2008 au lendemain du naufrage d’un ferry ayant fait 800 morts, le Secrétaire Général Noble a indiqué que le Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation (CMII) comprendra une plateforme dédiée à l’identification des victimes de catastrophes afin de mieux aider les pays asiatiques demandant une assistance à la suite de catastrophes ou d’actes de terrorisme. L’ouverture du CMII à Singapour est prévue pour 2014.