All news
|
Print
24 mars 2011 - Media release

Le Pakistan honore INTERPOL

Le Secrétaire Général accepte une décoration civile prestigieuse au nom des 188 pays membres de l’Organisation


ISLAMABAD (Pakistan) - Le Président pakistanais Asif Ali Zardari a rendu un hommage particulier à la plus importante organisation de police au monde en remettant le Hilal-e Pakistan (« croissant du Pakistan ») au Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, à l’occasion de la fête nationale pakistanaise.

Le Secrétaire Général Noble s’est déclaré « très honoré et privilégié » de recevoir l’une des plus hautes distinctions civiles du Pakistan, et a salué le soutien indéfectible apporté de longue date à INTERPOL par ce pays dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale afin de protéger les citoyens sur son territoire et partout dans le monde, depuis son adhésion en 1952.

« Depuis plus de 80 ans, INTERPOL rassemble les polices des quatre coins du globe afin d’améliorer la coopération et d’assurer la sécurité des citoyens du monde. Membre estimé de l’Organisation, le Pakistan a, avec constance et fermeté, soutenu notre action en faveur de la lutte contre le terrorisme et toutes les formes graves de criminalité transnationale », a déclaré le Secrétaire Général de l’Organisation.

« L’engagement manifesté par le Pakistan à l’égard d’INTERPOL et des services chargés de l’application de la loi du monde entier a été décisif pour la mise en œuvre de nombreuses initiatives de sécurité importantes contre des actes criminels de grande ampleur. »

À cet égard, M. Noble a rappelé comment, à la suite des sanglants attentats de Mumbay (Inde) en novembre 2008, le Ministre de l’Intérieur pakistanais, Rehman Malik, avait demandé au Bureau central national d’INTERPOL à Islamabad de diffuser une alerte mondiale concernant les individus recherchés en lien avec ces attentats, et de transmettre aux pays membres de l’Organisation des renseignements utiles sur le sujet. La réaction rapide du Pakistan a été très appréciée par la communauté internationale des services chargés de l’application de la loi.

L’alerte, qui a été envoyée à tous les pays membres, faisait suite à une série de rencontres à haut niveau entre une délégation d’INTERPOL conduite par le Secrétaire Général Ronald K. Noble et des représentants du Pakistan et d’autres pays. L’Organisation s’est tout particulièrement félicitée de contribuer à améliorer la coopération policière en servant d’intermédiaire pour l’échange d’informations entre l’Inde et le Pakistan.

« En tant que pays dont les citoyens ont été victimes d’attentats terroristes de grande ampleur et qui est bien trop souvent la cible de telles attaques, le Pakistan demeure à l’avant-garde de la lutte antiterroriste internationale. Les fonctionnaires chargés de l’application de la loi et les citoyens pakistanais font preuve d’un courage et d’une détermination sans faille dans leur action visant à préserver du terrorisme leur pays et le reste du monde », a ajouté M. Noble.

« Il est rare qu’un si important hommage soit rendu à la coopération policière internationale dans un cadre aussi officiel, et c’est pour cette raison que je suis tout particulièrement fier d’accepter le Hilal-e Pakistan au nom des professionnels dévoués des services chargés de l’application de la loi du Secrétariat général et des Bureaux centraux nationaux d’INTERPOL du monde entier », a conclu M. Noble.

Au cours de sa mission de deux jours (les 24 et 25 mars) au Pakistan, le Secrétaire Général d’INTERPOL s’entretiendra avec le Ministre de l’Intérieur, Rehman Malik, le Ministre des Finances, Abdul Hafeez Shaikh, et le Directeur général du Service fédéral des enquêtes (Federal Investigative Agency - FIA) du Pakistan et Chef du B.C.N. d’Islamabad, Waseem Ahmed.

Ces entretiens seront l’occasion d’aborder des sujets tels que la coopération entre le Pakistan et l’organisation internationale de police, notamment dans le cadre du projet GIZ, une initiative d’un montant de 2 millions d’euros, coordonnée par INTERPOL pour donner aux agents de première ligne un accès direct aux bases de données mondiales d’INTERPOL sur 39 sites répartis sur tout le territoire pakistanais. Ce projet permettra de renforcer les échanges de renseignements sur les malfaiteurs aux niveaux national et régional avec les pays membres de l’Organisation.