All news
|
Print
27 septembre 2010 - Media release

La Russie célèbre le 20ème anniversaire de son adhésion à INTERPOL

Son engagement en faveur de l’action policière mondiale salué par le chef d’INTERPOL


IEKATERINBOURG (Russie) – Commémorant le 20ème anniversaire de l’adhésion de l’Union des républiques socialistes soviétiques à INTERPOL, le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, a déclaré que l’engagement du pays en faveur de la lutte contre la criminalité internationale « plaçait la Russie à l’avant-garde de la l’action policière mondiale ».  

S’exprimant lors du Séminaire panrusse des chefs des Bureaux centraux nationaux (B.C.N.) réuni à Iekaterinbourg, le chef de l’organisation de police mondiale a indiqué que grâce à leurs efforts, INTERPOL « [pouvait] relier entre elles les forces de police des différents continents pour obtenir des résultats sur le terrain, près de là où le crime frappe chaque jour ».

Non contente d’être parmi les premiers pays à être reliés à I-24/7 – le système mondial de communication policière sécurisée d’INTERPOL -, la Russie a mis en place l’un des plus vastes programmes d’élargissement de l’accès aux services INTERPOL en aval du B.C.N., avec le raccordement de plus de 40 sites distants sur tout le territoire.

Grâce à ce programme, la Russie a procédé à plus de vérifications dans la base de données de l’Organisation sur les véhicules volés que n’importe quel autre pays membre, et a enregistré une augmentation du nombre de ses recherches dans les bases de données d’INTERPOL sur les malfaiteurs et les terroristes, qui est passé d’un peu moins de 3 000 en 2003 à plus de trois millions en 2010.

« C’est cette démarche proactive qui va nous permettre de remporter de nouvelles victoires sur nos ennemis communs, tels que le crime organisé », a déclaré le Secrétaire Général Noble. « En ces temps de profonde crise économique à travers le monde, les réseaux criminels constituent une menace non seulement pour la sécurité des citoyens, mais aussi pour la stabilité des systèmes financier et politique tout entiers.

« Il y a vingt ans, lorsque l’Union des républiques socialistes soviétiques est devenue un membre de la famille INTERPOL, le monde était bien différent de ce qu’il est aujourd’hui.

« Alors que nous ne pouvons pas savoir quels seront les changements qui vont avoir lieu au cours des 20 prochaines années, ce que nous pouvons dire est que le soutien qu’INTERPOL reçoit de pays membres tels que la Russie jouera un rôle central lorsqu’il s’agira de s’assurer que nous mettons bien tout en œuvre pour rendre le monde plus sûr. »

Au cours de sa mission en Russie, le Secrétaire Général Noble s’est entretenu avec le Ministre de l’Intérieur, le Général Rachid Nourgaliev, qui a souligné l’engagement constant de son pays en faveur d’INTERPOL et de la communauté policière au sens large.

« Nous sommes fiers de célébrer 20 années d’appartenance à INTERPOL, et fiers de la contribution que la Russie a apportée au cours de ces années à l’action policière dans le monde », a déclaré le Ministre Nourgaliev.

« Nous continuerons à jouer un rôle central en travaillant avec les services chargés de l’application de la loi du monde entier, afin d’assurer la sécurité et la sûreté de nos citoyens, dans notre pays et à l’étranger, ainsi que des visiteurs que nous accueillons sur notre sol », a ajouté le Ministre.

En 2007, le Centre INTERPOL de formation à la lutte contre le trafic d’héroïne a été inauguré à Domodedovo. Ce centre dispense une formation complète à la lutte contre le trafic de stupéfiants à plus de 2 000 policiers du monde entier par an. Par ailleurs, en 2008, la Russie a accueilli la 77ème session de l’Assemblée générale à Saint-Pétersbourg, l’une des plus importantes de l’histoire d’INTERPOL.