All news
|
Print
07 juillet 2009

Une importante organisation criminelle albanaise démantelée : arrestation de 30 suspects

Un réseau criminel important qui se livrait au trafic d’héroïne à grande échelle entre les Balkans et l’Europe a été démantelé à l’issue d’une année d’enquête. L’opération, menée avec le concours d’INTERPOL et d’Europol, a été coordonnée par les services de répression italiens et slovènes.

L’opération a permis l’arrestation de plus de 30 suspects, ainsi que la saisie de 64 kg d’héroïne, 5 kg d’éphédrine, 1 kg de hachich et 0,5 kg de cocaïne. Des armes, munitions et autres moyens utilisés à des fins criminelles ont également été saisis.

Les arrestations sont le fruit d’une coopération policière et d’un échange d’informations au niveau international de grande ampleur, de la mise en commun et de l’analyse d’éléments de l’enquête, et d’une coordination entre la police et la justice.

Sous le nom d’Opération GASOLINE, l’enquête a été ouverte à l’initiative du R.O.S. (Reparto operativo speciale) des Carabinieri d’Udine et coordonnée par la Direction centrale des services antidrogues de Rome, sous la houlette de la Direction nationale antimafia de Trieste. Des enquêtes ont été menées dans le même temps en Slovénie et en Autriche afin de démanteler toutes les ramifications de cette organisation criminelle.

Une impulsion supplémentaire a, par ailleurs, été donnée à l’affaire par l’initiative COSPOL – WBOC. Le COSPOL (Comprehensive, Operational, Strategical Planning for the Police) et le WBOC (Western Balkans Organised Crime) sont des instruments multilatéraux de police pilotés par la TFCPE (Task Force des Chefs de police européens), et fonctionnant avec son concours.