All news
|
Print
27 août 2007

INTERPOL ouvre un bureau de liaison au siège d’Europol

LA HAYE (Pays-Bas) – Le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, a aujourd’hui ouvert officiellement le bureau de liaison de l’organisation au siège d’Europol afin de renforcer la collaboration entre les deux organismes policiers.

Ce bureau apportera un soutien supplémentaire dans les communications concernant les projets en cours, l’analyse criminelle et les informations de police entre le Secrétariat général d’INTERPOL, à Lyon, et le siège d’Europol, à La Haye.

Au cours de sa visite à La Haye, M. Noble s’est entretenu avec le Directeur d’Europol, Max-Peter Ratzel, de la « feuille de route » du renforcement de

la coopération entre les deux organisations. Définie en 2005, cette feuille de route fixe les domaines dans lesquels INTERPOL et Europol peuvent travailler ensemble, comme le trafic d’êtres humains, le terrorisme et la pédocriminalité.

M. Noble et M. Ratzel ont en outre signé une initiative conjointe modifiée reconnaissant le rôle important joué par Europol dans le domaine de la protection de l’euro et par INTERPOL relativement aux autres monnaies.

M. Ratzel a également profité de cette visite pour remercier INTERPOL de sa contribution au rapport 2007 sur la situation de la criminalité organisée (Organized Crime Threat Assessment – OCTA).

« Il existe un grand nombre de domaines dans lesquels INTERPOL et Europol peuvent travailler ensemble efficacement dans l’intérêt des services chargés de l’application de la loi de nos pays membres, et INTERPOL continuera à établir des liens et à communiquer les informations dont il dispose afin de faire en sorte que cette collaboration s’exerce de la façon la plus avantageuse possible », a déclaré M. Noble.

« Les réunions bilatérales entre des fonctionnaires de nos deux organisations sont de la plus haute importance et il est également essentiel que ceux qui sont à leur tête se rencontrent pour veiller à ce qu’elles soient complémentaires dans leur action et que nous soyons en phase dans nos stratégies de lutte contre la criminalité organisée transnationale et le terrorisme », a indiqué M. Ratzel.

Pour acquérir davantage de connaissances encore et bénéficier réciproquement de l’expertise de l’autre, un programme d’échange est actuellement mis en œuvre dans le cadre duquel, chaque année, cinq fonctionnaires de chaque organisation passent deux semaines auprès de l’autre. Le premier fonctionnaire d’INTERPOL participant à ce programme s’est rendu à La Haye en juin, tandis que le premier fonctionnaire d’Europol arrive au Secrétariat général, à Lyon, ce lundi.