All news
|
Print
26 avril 2013 - Media release

L’un des criminels les plus recherchés d’Italie est arrêté en Colombie avec l’aide d’INTERPOL

LYON (France) – Un malfaiteur international, qui faisait l’objet d’une notice rouge INTERPOL – avis de recherche international – publiée à la demande de l’Italie, a été arrêté en Colombie grâce à une coopération internationale qualifiée d’exemplaire par un haut responsable d’INTERPOL.

Domenico Trimboli, 58 ans, est l’un des malfaiteurs les plus recherchés d’Italie. Il serait lié à la Ndrangheta, organisation criminelle sévissant dans la région de Natile di Careri (province de Reggio de Calabre), et compterait parmi les chefs présumés d’un réseau impliqué dans le trafic de très importantes quantités de cocaïne et de haschisch dans toute l’Italie.

L’arrestation de Trimboli est le fruit d’une opération conjointe menée par les Bureaux centraux nationaux INTERPOL (B.C.N.) de Bogota et de Rome, en étroite collaboration avec l’unité chargée du soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite (FIS) située au siège du Secrétariat général de l’Organisation, à Lyon. Cette opération fait suite à des enquêtes menées conjointement par les Squadre mobili de la Police nationale italienne d’Alessandria et de Reggio de Calabre, en coordination avec le Servizio Centrale Operativo della Polizia di Stato (Service national d’enquêtes criminelles) de la Police nationale italienne.

Grâce à la surveillance mise en place par la Police nationale colombienne et le Grupo Investigaciones Internacionales de Oficina Central Nacional INTERPOL Colombia (Groupe d’enquêtes internationales du B.C.N. de Bogota), ainsi qu’aux pistes récemment transmises par la Police nationale italienne via INTERPOL, Trimboli a finalement été localisé et arrêté.

« L’arrestation de Trimboli prouve l’efficacité de la coopération internationale entre services de police du monde entier lorsqu’il s’agit d’obtenir des informations crédibles et exploitables en vue d’identifier, de localiser et d’arrêter des malfaiteurs en fuite en tout point du globe », a déclaré M. Filippo Dispenza, Délégué pour l’Europe auprès du Comité exécutif d’INTERPOL et Préfet de police de la province d’Alessandria (Italie).

« Cette affaire a été un modèle de coopération policière internationale, conjuguant l’action de nos Bureaux centraux nationaux sur le terrain et la capacité à transmettre en temps réel des informations relatives aux personnes recherchées que possède l’unité de soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite du Secrétariat général, à Lyon », a ajouté M. Dispenza, qui a salué une opération pour laquelle il a félicité les services chargés de l’application de la loi colombiens, italiens et argentins.

Dans le cadre de l’action internationale menée pour localiser et arrêter Trimboli, une réunion opérationnelle, à laquelle ont participé des chefs de police colombiens et italiens, ainsi que de hauts responsables d’INTERPOL, s’est tenue pendant la 9ème Conférence annuelle des Chefs de B.C.N., à Lyon.