All news
|
Print
11 septembre 2012 - Media release

La Conférence internationale sur les atteintes à la propriété intellectuelle met l’accent sur une réponse mondiale dans le cadre de partenariats

Panama (Panama) – La définition de domaines d’action commune au niveau mondial pour lutter contre les atteintes à la propriété intellectuelle et la contrefaçon est au centre de la Conférence internationale 2012 sur la répression des atteintes à la propriété intellectuelle qui s’est ouverte aujourd’hui.

Cette conférence de trois jours (11 - 13 septembre), qui rassemble plus de 500 délégués de 58 pays issus des secteurs public et privé, est co-organisée par INTERPOL et la Police nationale panaméenne, en partenariat avecUnderwriters Laboratories.

Elle a pour thème la « Rencontre de l’Orient et de l’Occident : travailler avec la région Amériques pour combattre la contrefaçon », et abordera les principaux enjeux que sont la nature et l’ampleur des atteintes à la propriété intellectuelle relevant de la criminalité organisée transnationale, l’intégration et le renforcement de la coopération régionale et internationale, le trafic de marchandises illicites, les partenariats avec les secteurs public et privé, ainsi que la formation, le mentorat, le renforcement des capacités et les opérations.

S’adressant aux délégués présents à la conférence, le Ministre de la Sécurité publique du Panama, M. José Raúl Mulino, a déclaré que cet événement contribuerait à l’action du Panama visant à lutter contre les atteintes à la propriété intellectuelle qui sont, selon lui, « profondément enracinées » au niveau international. Il a précisé que le Panama était un important pays de transit pour le commerce international, en particulier avec l’ouverture du nouveau canal au cours des deux prochaines années. « Le Panama n’est pas seulement un lieu de transit puisque les marchandises sont également redistribuées vers le monde entier depuis notre pays. Le respect des droits de propriété intellectuelle est donc crucial pour tous les acteurs de la planète », a déclaré M. Mulino.

Soulignant que la fabrication et la distribution de contrefaçons et de produits illicites ont lieu à une échelle industrielle, le Président d’INTERPOL, M. Khoo Boon Hui, a déclaré : « La contrefaçon et le piratage sont menés au mépris total de la santé et de la sécurité des consommateurs. S’inscrivant dans une forme de criminalité organisée transnationale beaucoup plus vaste, à savoir le trafic de marchandises illicites, ce problème complexe et multiple exige une réponse encore plus globale, faisant appel à des partenariats mondiaux, qui permettra de s’attaquer fermement aux criminels transnationaux responsables de ces activités ».

Le Président d’INTERPOL a indiqué aux délégués que, pour la seule année 2012, cinq opérations internationales soutenues par INTERPOL avaient été menées à ce jour : en Afrique, en Europe centrale et en Amérique centrale. Elles ont conduit à 1 700 arrestations et à la saisie de marchandises contrefaites, piratées et illicites d’une valeur de l’ordre de 155 millions d’euros. « Si ces opérations illustrent le rayonnement d’INTERPOL et ses succès en 2012, elles révèlent aussi l’ampleur et la diversité géographique des défis que nous devons relever », a ajouté M. Khoo.

La conférence comprend des séances plénières, des ateliers opérationnels, des tables rondes interactives et des séances spécialisées afin de mettre en commun l’expertise en matière d’enquêtes sur les atteintes à la propriété intellectuelle. Elle inclura également des échanges bilatéraux permettant aux délégués de discuter de questions opérationnelles avec des représentants des services d’enquête. En outre, les professionnels de l’application de la loi recevront une formation à l’identification de produits dispensée par des détenteurs de droits.

« La Police nationale du Panama est déterminée à collaborer étroitement avec les organismes régionaux et internationaux afin de repérer les menaces et les itinéraires empruntés par les organisations criminelles pour le trafic de marchandises illicites et d’identifier les individus et les réseaux criminels transnationaux qui se livrent à ce trafic », a déclaré Julio Moltó, le Directeur général de la Police nationale panaméenne. « L’organisation conjointe de cette conférence exceptionnelle par le Panama offre au pays et à la région tout entière une plateforme de lutte contre les atteintes à la propriété intellectuelle ».

Opening address: Mr Khoo Boon Hui, INTERPOL President