All news
|
Print
10 mars 2011 - Media release

Arrestation aux Maldives d'un terroriste présumé à la suite d'un contrôle de passeport ayant généré une alerte dans les bases de données d'INTERPOL

INTERPOL identifie un suspect dans le cadre du soutien apporté par l'Organisation à la sécurité de la Coupe du monde de cricket


COLOMBO (Sri Lanka) – Un citoyen des Maldives recherché en relation avec un attentat à la bombe commis en 2007 a été arrêté moins de six heures après que le contrôle de son passeport a généré une alerte dans les bases de données d'INTERPOL, alors qu'il se rendait du Pakistan aux Maldives via le Sri Lanka.

Iqbal Mohamed, qui fait l'objet d'une notice rouge INTERPOL – ou avis de recherche international – publiée à la demande du Bureau central national (B.C.N.) des Maldives, a été identifié par la Cellule INTERPOL de soutien aux grandes manifestations (IMEST) déployée au Sri Lanka à l’occasion de la Coupe du monde de cricket, lors d'un contrôle de routine des listes de passagers effectué à l'aéroport de Colombo.

Après avoir confirmé l'identité de Mohamed, les membres de la Cellule INTERPOL de soutien aux grandes manifestations se sont mis en rapport avec le Département des enquêtes criminelles (CID) de l'aéroport international de Colombo ainsi qu'avec les B.C.N. de Colombo et de Malé afin de suivre le transit de cet homme de 42 ans et son arrivée à l'aéroport international de Malé, où il a été arrêté aux premières heures du jeudi 10 mars.

Le Secrétaire Général d'INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a salué cette arrestation, qui est selon lui « l'exemple même » de ce qui peut être accompli grâce à la coopération policière et à l'échange d'informations au moyen des ressources et des outils mondiaux d'INTERPOL.

« Notre Bureau central national de Malé avait pris soin de mettre en place les éléments essentiels en vue d'arrêter cet individu – il faisait l'objet d'une notice rouge et son passeport était enregistré dans notre base de données sur les documents de voyage volés et perdus –, mais ce qui a rendu son arrestation possible, le « facteur déclenchant », a été la présence au Sri Lanka de notre IMEST chargée d'apporter un soutien dans le cadre de la Coupe du monde de cricket », a déclaré le chef d'INTERPOL.

« Le fait qu'INTERPOL ait eu la possibilité de vérifier les informations contenues dans les passeports des passagers voyageant à destination de l'aéroport de Colombo, partant de cet aéroport ou transitant par celui-ci s'est également avéré déterminant dans cette affaire et met en évidence des pistes de travail pour l'avenir, basées sur une collaboration étroite entre INTERPOL et les compagnies aériennes afin d'aider à renforcer la sûreté et la sécurité des passagers grâce à l'identification des personnes recherchées au niveau international. »

« Cette arrestation donne une preuve éclatante de la réelle valeur ajoutée qu'apporte INTERPOL à chacun de ses pays membres et démontre que plus ces derniers s'investissent et utilisent nos ressources, plus leurs services chargés de l'application de la loi et ceux du monde entier ont à y gagner », a conclu M. Noble.

Dans le cadre du soutien qu'elle apporte à la sécurité de la Coupe du monde de cricket 2011, l'Organisation a déployé des IMEST sur chacun des trois sites de l'événement – au Bangladesh, en Inde et au Sri Lanka. Chaque équipe apporte à la police nationale un soutien sur le terrain, en procédant notamment à des vérifications en temps réel dans les bases de données mondiales d'INTERPOL.