All news
|
Print
09 juin 2011

INTERPOL et la police polonaise saisissent 18 véhicules volés

Des agents d’INTERPOL et des fonctionnaires polonais ont saisi 18 véhicules de luxe qui avaient été volés dans des pays de l’UE au cours d’une opération de trois jours menée près de la frontière orientale de la Pologne.

Plusieurs milliers de véhicules ont été inspectés en différents points de contrôle pour tenter de détecter des voitures volées et aider à démanteler les organisations criminelles opérant en Pologne – qui est à la fois un pays de transit et de destination finale pour les véhicules volés en Europe occidentale.

Les vérifications effectuées dans la base de données d’INTERPOL sur les véhicules volés, dans la base de données nationale polonaise et dans celles des constructeurs automobiles ont fait apparaître que 18 voitures avaient été volées en Belgique, en Allemagne, au Royaume-Uni, en France et en Lettonie. Les fonctionnaires présents sur le terrain ont par ailleurs saisis de nombreuses pièces détachées provenant d’autres véhicules volés.

Organisée par le bureau d’INTERPOL à Varsovie, l’Opération Last Border s’est déroulée du 17 au 19 mai 2011. Elle a vu la participation de 25 membres d’un groupe opérationnel – des fonctionnaires du Secrétariat général d’INTERPOL, de l’Allemagne, de l’Espagne, de la Finlande, de la France, de l’Italie, du Royaume-Uni et de la Suède –, qui ont travaillé en collaboration avec la police polonaise et des officiers spécialisés dans la criminalité liée aux véhicules.

Last Border était la sixième opération en deux ans à bénéficier du soutien du Groupe opérationnel d’INTERPOL sur les véhicules volés. La base de données d’INTERPOL sur les véhicules volés contient plus de sept millions d’enregistrements transmis par 129 pays.

INTERPOL and Polish police examine cars and documents to check for signs of theft or tampering.