All news
|
Print
15 avril 2013 - Media release

INTERPOL publie une notice rouge à l’encontre du gangster français Redoine Faid, actuellement en fuite

L’organisation mondiale de police apporte son soutien aux recherches internationales concernant le fugitif, condamné pour plusieurs braquages, qui s’est évadé en faisant exploser les portes de la prison où il était détenu


Lyon (France) – Une notice rouge INTERPOL – avis de recherche international – a été publiée à l’encontre de Redoine Faid, l’un des malfaiteurs les plus célèbres de France, qui s’est évadé d’une maison d’arrêt située près de Lille après avoir déclenché une série d’explosions et pris quatre gardiens en otages.

L’alerte mondiale a été transmise à l’ensemble des 190 pays membres d’INTERPOL, tout juste quelques heures après l’évasion qui s’est produite samedi. Elle contient des éléments de signalement tels que la photographie et les empreintes digitales du gangster, afin d’aider les services chargés de l’application de la loi nationaux à l’identifier.

Outre ses condamnations pour toute une série de vols à main armée, Faid, qui est âgé de 40 ans, est soupçonné d’avoir participé, en 2010, à une opération lors de laquelle une femme policier a été tuée, victime d’une fusillade. Il est également recherché en relation avec la tentative de meurtre d’un militaire de la Gendarmerie nationale.

L’unité d’INTERPOL chargée du soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite (FIS), qui se trouve au siège du Secrétariat général de l’Organisation, se tient en contact étroit avec les autorités françaises afin que la moindre information relative au lieu de séjour de Faid soit diffusée de façon prioritaire.

M. Jean-Michel Louboutin, Directeur exécutif des Services de police d’INTERPOL, a déclaré que la décision prise par le Bureau central national INTERPOL de Paris de rendre la notice rouge publique aiderait grandement les services chargés de l’application de la loi à localiser le fugitif.

« Redoine Faid est de toute évidence un dangereux malfaiteur, et INTERPOL apporte tout le soutien nécessaire pour faire en sorte qu’il se retrouve à nouveau, le plus rapidement possible, derrière les barreaux », a indiqué M. Louboutin.

« La notice rouge INTERPOL est un puissant outil qui aide les services de police à localiser et arrêter les malfaiteurs constituant une menace pour la sûreté et la sécurité de tous, ce qui est sans aucun doute le cas ici. La demande de notice rouge transmise à INTERPOL par la France accroît considérablement les chances d’arrêter Faid, en tout lieu où il se serait réfugié pour tenter d’échapper à la justice », a ajouté M. Louboutin.

Faid doit être considéré comme armé et dangereux. Aussi est-il recommandé à toute personne qui le rencontrerait de ne pas l’aborder et de communiquer toute information dont elle disposerait à son service de police local, ou à sa police nationale.

La publication d’une notice rouge peut être demandée par tout pays membre d’INTERPOL, et elle est effectuée par le Secrétariat général de l’Organisation. La notice est enregistrée dans la base de données centrale d’INTERPOL, que tout pays membre de l’Organisation a la possibilité d’interroger ; elle peut également être intégrée aux fichiers de police et aux systèmes de surveillance des frontières nationaux.

De nombreux pays membres d’INTERPOL considèrent que l’arrestation provisoire d’une personne recherchée en vue de son extradition peut se fonder sur une notice rouge. Publiée dans les quatre langues officielles d’INTERPOL – anglais, arabe, espagnol et français – la notice rouge demeure valide jusqu’à l’extradition du malfaiteur qu’elle concerne.