All news
|
Print
11 janvier 2012 - Media release

L’UEFA et INTERPOL conjuguent leurs efforts pour lutter contre la criminalité liée au football en prévision de l’EURO 2012

NYON (Suisse) – Lors d’une rencontre au siège de l’UEFA aujourd’hui, son Président, M. Michel Platini, et le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, ont recensé un certain nombre de domaines où les deux organisations pourraient coopérer pour lutter contre la criminalité liée au football, parmi lesquels le trucage de matchs et les menaces internationales à la sécurité de l’EURO.

M. Platini et M. Noble ont convenu d’œuvrer à l’élaboration d’un protocole d’accord qui sera signé dans un avenir proche et renforcera les relations de travail et l’échange d’informations entre les deux organisations. 

« Pour l'UEFA, la lutte constante contre le trucage de matchs est une des premières priorités de mon deuxième mandat en tant que président de l'UEFA », a déclaré M. Platini. « En acceptant de signer un protocole d'accord avec INTERPOL et en travaillant en étroite collaboration avec son réseau et notre système de détection des fraudes liées aux paris, nous resserrons l'étau autour de ceux qui sont impliqués dans le trucage de matchs et dans les paris sportifs illégaux. »

Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a une nouvelle fois souligné la volonté de l’organisation mondiale de police de concourir à l’éradication de toutes les formes de criminalité touchant à l’intégrité du sport et la sécurité des matchs.

« Il est manifeste que le trucage de matchs est un problème d’ampleur internationale, » a indiqué le chef d’INTERPOL. « INTERPOL est idéalement placé pour aider l’UEFA, la FIFA et tous les professionnels du football à s’y attaquer efficacement au niveau mondial, mais en même temps, il importe de ne pas perdre de vue les autres types de criminalité dont peut pâtir le sport.

« Après la réunion d’aujourd’hui avec le Président de l’UEFA, Michel Platini, je peux dire avec assurance que la collaboration qui existe déjà entre l’UEFA et INTERPOL en matière de lutte contre le trucage de matchs se resserrera encore davantage, » a ajouté M. Noble.

INTERPOL ayant pris les dispositions nécessaires pour apporter un soutien avant et pendant la phase finale de l’EURO 2012 de l’UEFA en déployant des Cellules de soutien aux grandes manifestations (IMEST) dans les deux pays organisateurs, la Pologne et l’Ukraine, le cadre est déjà en place pour des contacts plus étroits visant à combattre toutes les formes de criminalité afin de mieux protéger le sport, ainsi que les joueurs, les officiels et les supporters.

Dans le cadre du soutien apporté par INTERPOL au cours de l’EURO 2012, les IMEST déployées en Pologne et en Ukraine assureront la liaison avec l’ensemble des 190 pays membres de l’organisation mondiale de police afin de faciliter l’échange en temps réel de messages et de renseignements de police essentiels, dont des empreintes digitales, des notices (avis de recherche de malfaiteurs) et des données relatives à des documents de voyages volés ou perdus et à des véhicules automobiles volés.

En 2011, INTERPOL a créé sa structure chargée de l’Intégrité dans le sport dans le cadre de l’initiative d’une durée de 10 ans mise sur pied d’un commun accord entre la FIFA et INTERPOL pour lutter contre le trucage de matchs et les paris illégaux et irréguliers dans le monde entier. 

Outre la mise en place d’ateliers éducatifs et de programmes de formation en ligne à l’intention tant de ceux qui s’occupent directement de football que des services chargés de l’application de la loi, la structure créera un réseau de points de contact dédiés dans le monde entier en prévision de l’ouverture du Centre de formation anticorruption de la FIFA au sein du Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation à Singapour, qui devrait commencer à fonctionner début 2014.