All news
|
Print
14 mai 2010 - Media release

L’arrestation en Italie d’un membre clé des Pink Panthers démontre la force de la coopération policière internationale

LYON (France) – Un membre important des Pink Panthers, recherché au niveau international pour son rôle présumé dans une série de vols commis dans des bijouteries de luxe du monde entier, a été arrêté par la police italienne.

Radovan Jelusic, un Monténégrin de 39 ans qui fait l’objet d’une notice rouge INTERPOL publiée à la demande de Chypre et est recherché par plusieurs autres pays membres de l’Organisation pour toute une série d’infractions, a été identifié et arrêté à Rome par la Squadra Mobile.

Jelusic, qui est soupçonné d’avoir participé à un vol à main armé commis en 2007 dans une bijouterie du quartier de Ginza, à Tokyo, était en possession d’un faux passeport croate lorsqu’il a été localisé.

C’est l’étroite coopération entre les Bureaux centraux nationaux INTERPOL de Rome et de Podgorica, avec le soutien de l’unité chargée du projet Pink Panthers au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, à Lyon (France), qui a permis de confirmer l’identité de Jelusic grâce à une comparaison d’empreintes digitales et de photographies.

« Cette arrestation, qui intervient moins de deux semaines après celle d’un autre membre du gang, opérée au Monténégro, met clairement en évidence l’efficacité du travail accompli par la police dans les enquêtes sur ce gang de voleurs à main armée, et en particulier par les polices monténégrine et italienne dans le cas présent », a déclaré le Directeur exécutif des Services de police d’INTERPOL, M. Jean-Michel Louboutin.

« Ces succès résultent de la volonté des services chargés de l’application de la loi de travailler ensemble et sont le fruit du travail considérable et du professionnalisme de tous les fonctionnaires impliqués. »

« Il est clair qu’avec l’augmentation du volume d’informations mises à la disposition d’INTERPOL et de son réseau de 188 pays membres, les membres des Pink Panthers sont de plus en plus nombreux à être localisés, identifiés et arrêtés », a ajouté M. Louboutin.

INTERPOL a créé le projet Pink Panthers en 2007 afin de coordonner dans les 188 pays membres de l’Organisation la campagne mondiale de lutte contre cette bande organisée soupçonnée d’avoir fait main basse sur plus de 250 millions d’EUR de bijoux lors d’une série de vols à main armée commis ces dix dernières années dans le monde entier.