All news
|
Print
22 juin 2012 - Media release

INTERPOL cible la criminalité organisée dans le cadre d’une initiative mondiale de lutte contre le trafic de marchandises illicites

Le projet de l’organisation mondiale de police portera notamment sur les liens financiers avec la criminalité organisée et le terrorisme


LYON (France) – INTERPOL, la plus importante organisation policière internationale au monde, lance une vaste initiative visant à identifier et à démanteler les réseaux criminels qui détournent des milliards d’euros d’argent public en se livrant au trafic de marchandises illicites, dont les produits du tabac.

Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a déclaré que ce projet de lutte contre le commerce illicite permettra d’aider les polices des 190 pays membres d’INTERPOL non seulement à cibler les organisation criminelles transnationales impliquées dans ce trafic, mais également à déterminer les itinéraires empruntés pour le transport de marchandises illicites, qui sont souvent les mêmes que ceux utilisés pour la traite d’êtres humains et le trafic de stupéfiants.

Avec le soutien de partenaires internationaux clés tels que l’Organisation mondiale des douanes (OMD), Europol et OLAF, INTERPOL recueillera des renseignements, élaborera des rapports d’analyse stratégique, œuvrera au renforcement des capacités et mettra sur pied des opérations conjointes de répression ciblant les organisations criminelles se livrant au trafic de produits illicites et de contrefaçon.

À cet égard, le rôle clé que sera amené à jouer le secteur privé pour soutenir cette initiative a été mis en exergue par la décision de Phillip Morris International (PMI), qui s’est engagé à verser 15 millions d’EUR sur trois ans au Fonds INTERPOL pour un monde plus sûr afin d’aider l’organisation internationale de police à élaborer un programme mondial solide.

« Du fait des liens manifestes qui existent entre le trafic de marchandises illicites orchestré par la criminalité organisée transnationale et la fabrication et la distribution de contrefaçons, et du nombre croissant d’éléments indiquant que ce trafic sert également à financer le terrorisme, INTERPOL est bien placé pour coordonner l’action mondiale visant à briser ces liens », a déclaré le Président d’INTERPOL, M. Khoo Boon Hui.

« Nous nous félicitons du soutien financier apporté par PMI, qui montre à quel point les réseaux criminels ont pris pied dans le trafic de produits illicites, y compris de cigarettes, et combien l’action des services chargés de l’application de la loi s’avère nécessaire. L’aide financière de PMI est importante parce qu’INTERPOL décidera seul où, quand et comment mettre en œuvre ses initiatives de lutte contre le trafic à travers le monde », a indiqué le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble.

« INTERPOL intervient dans la lutte contre le trafic illicite de marchandises depuis de nombreuses années, et notre expérience montre non seulement qu’il existe des liens manifestes entre la criminalité organisée et le commerce illicite de toutes les marchandises, dont les cigarettes, mais aussi que ce grave problème n’est pas près de disparaître », a ajouté M. Noble.

« Nous espérons et nous croyons que les succès que nous obtiendrons dans les années à venir inciteront nos pays membres et d’autres parties prenantes à s’engager à long terme afin d’asphyxier financièrement et de démanteler les organisations criminelles transnationales, voire les groupes terroristes, qui se livrent à ces activités illicites », a conclu le chef d’INTERPOL.

La mise en œuvre de ce programme intervient à mi-parcours de l’Opération Black Poseidon d’INTERPOL, à laquelle participent des fonctionnaires de la police et des douanes, des procureurs, des enquêteurs et des spécialistes des atteintes à la propriété intellectuelle dans cinq pays d’Europe de l’Est, et dans le cadre de laquelle environ 500 personnes ont déjà été arrêtées ou font l’objet d’une enquête, et des marchandises d’une valeur de plusieurs millions d’EUR ont été saisis. Cette opération, qui dure un mois, a une nouvelle fois mis en évidence les méthodes toujours plus sophistiquées employées par les organisations criminelles transnationales aux fins du trafic de marchandises illicites.

De même, l’ Opération Worthy (avril - juin 2012), qui s’est achevée récemment et ciblait les réseaux criminels se livrant au trafic d’ivoire dans 14 pays d’Afrique, a abouti à plus de 200 arrestations et à la saisie de près de deux tonnes d’ivoire d’éléphant de contrebande.

INTERPOL's Trafficking in Illicit Goods Programme

Operation Black Poseidon