All news
|
Print
13 avril 2012

La Finlande accueille le premier atelier INTERPOL-FIFA sur l’intégrité dans le sport

HELSINKI (Finlande) – Dans le cadre de l’initiative menée par INTERPOL en collaboration avec la FIFA pour lutter contre la corruption dans le sport, des joueurs, des arbitres, des représentants d’organismes de réglementation des paris et des professionnels de l’application de la loi ont participé au premier atelier d’une série de formations visant à mieux faire connaître et comprendre le phénomène de la corruption dans le football, les stratégies employées par ceux qui s’y livrent, et les méthodes à mettre en œuvre pour reconnaître les tentatives de corruption, y résister et les dénoncer.

Cet atelier a rassemblé deux jours durant (11 – 12 avril) une trentaine de hauts responsables du ministère des Sports et de la Culture, de la fédération de football, du syndicat des footballeurs et de l’association des arbitres de Finlande. La Fédération finlandaise de football et la police finlandaise ont collaboré avec INTERPOL à la conception et à la préparation de l’atelier.

Le Ministre finlandais des Sports et de la Culture, M. Paavo Arhinmäki, a mis en exergue le ferme soutien de son gouvernement à l’action visant à lutter contre le trucage de matchs, et la nécessité pour les autorités nationales « de travailler de concert avec les clubs et tout particulièrement les jeunes joueurs ».

Le responsable de la sécurité de la FIFA, M. Serge Dumortier, a déclaré que l’atelier était « le premier aboutissement concret du partenariat INTERPOL-FIFA ». Il a expliqué que le football et nombre d’autres sports internationaux connaissaient une crise, pris en tenaille qu’ils étaient entre un phénomène massif et mondial de paris sur les matchs et les compétitions, et des criminels qui ne s’intéressent aucunement au sport.

Les participants à l’atelier ont également été informés des efforts actuellement déployés par le Directeur général de la Lega Pro italienne, M. Francisco Ghirelli, pour sensibiliser au trucage de matchs, le Président de la World Lotteries Association, M. Risto Nieminen, réaffirmant pour sa part le « soutien constant » de l’association à l’Initiative anticorruption INTERPOL-FIFA. L’atelier était animé par M. John Abbott, le Président du Groupe de pilotage sur l’intégrité dans le sport.

En mai 2011, INTERPOL a lancé, avec la FIFA, une initiative d’une durée de 10 ans en vue d’élaborer et de mettre en œuvre un programme mondial de formation, d’éducation et de prévention axé sur les paris licites et illicites ainsi que le trucage de matchs.

À cet effet, INTERPOL a créé un service spécialisé dans l’intégrité du sport, chargé de concevoir et de mettre en place un programme de formation au sein du Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation, qui ouvrira ses portes à Singapour en 2014.

« La lutte contre le trucage de matchs et la corruption dans le sport en est à un stade extrêmement critique. La nécessité d’éduquer les athlètes afin qu’ils connaissent les méthodes utilisées par les criminels et leurs réseaux pour infiltrer le sport international est essentielle pour les protéger, eux et la compétition elle-même. Le succès de cet atelier de deux jours est le résultat direct de la précieuse et fructueuse collaboration entre la Fédération finlandaise de football, la police finlandaise et INTERPOL », a déclaré Fred Lord, le responsable du Programme sur l’intégrité dans le sport.

L’objectif du programme est de mieux faire connaître et comprendre la corruption dans le sport, les stratégies utilisées par ceux qui s’y livrent, et les méthodes à mettre en œuvre pour détecter les tentatives et les déjouer.