All news
|
Print
20 septembre 2011 - Media release

La visite à INTERPOL du chef de la police vietnamienne axée sur le rôle de la coopération policière internationale dans le renforcement de la sécurité régionale

LYON (France) – Le Directeur général de la Police vietnamienne, M. Phan Van Vinh, a rencontré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, au siège du Secrétariat général de l’Organisation afin de s’entretenir avec lui des mesures de sécurité visant à renforcer la coopération internationale en matière de lutte contre la criminalité transnationale.

Alors que Hanoï doit accueillir prochainement la 80ème session de l’Assemblée générale d’INTERPOL (31 octobre - 3 novembre), la visite du chef de la Police vietnamienne a été l’occasion de faire le point sur les défis majeurs de la criminalité tels que le trafic d’êtres humains et les abus pédosexuels. Elle a également été marquée par l’annonce de la mise à disposition prochaine, au siège du Secrétariat général d’INTERPOL et pour la première fois, d’un policier vietnamien. Ce dernier rejoindra l’unité chargée de la Lutte contre la pédocriminalité au sein de l’organisation mondiale de police.

À cet égard, M. Phan a déclaré que « le Viet Nam est fier de mettre pour la toute première fois un policier à disposition au Secrétariat général d’INTERPOL. Aujourd’hui, la lutte contre les menaces liées à la criminalité transnationale, notamment la pédocriminalité, nécessite une collaboration via le réseau mondial INTERPOL de professionnels de l’application de la loi, aux niveaux national, régional et international ».

« La coopération policière internationale avec le Viet Nam est capitale, non seulement pour la sécurité de ses citoyens mais également pour l’Asie du Sud-Est et au-delà, à l’heure où la criminalité transnationale progresse et se diversifie sous l’effet de la mondialisation », a déclaré M. Noble.

« La décision du Viet Nam de mettre à disposition un policier au Secrétariat général d’INTERPOL témoigne de la détermination du pays à soutenir la coopération policière internationale et montre que le Viet Nam est conscient que les menaces criminelles transnationales auxquelles chaque pays se trouve confronté ne peuvent être combattues isolément », a ajouté le chef d’INTERPOL.

M. Noble a évoqué l’implication du Viet Nam dans différents projets de lutte contre les réseaux de criminalité organisée asiatiques – notamment les opérations SOGA I (2007) et SOGA II (2008) contre les paris illégaux sur le football – entre autres exemples illustrant la participation active du pays à la collaboration policière internationale. Ces deux opérations ont permis l’arrestation de plus de 1 200 personnes et la saisie d’environ 17 millions d’USD en espèces et en biens.

La question de l’élargissement de l’accès aux outils et services mondiaux d’INTERPOL au-delà du Bureau central national de Hanoï était également au centre des discussions lors de la visite de M. Phan, qui a par ailleurs permis de faire le point sur l’avancement du projet de Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation – lequel doit ouvrir ses portes début 2014 à Singapour – ainsi que sur le Document de voyage INTERPOL, qui facilitera les déplacements internationaux des fonctionnaires d’INTERPOL participant à des enquêtes transnationales ou à des déploiements urgents.

Le chef de la Police vietnamienne était accompagné de M. Dang Xuan Khang, chef du B.C.N. de Hanoï, M. Tran Duy Thanh, Directeur du Service de lutte anticorruption, M. Nguyen Duc Chung, Directeur adjoint de la Police de Hanoï, et M. Nguyen Huu Ngoc, Directeur adjoint de l’Information et des bases de données du Centre vietnamien sur la criminalité transnationale, au B.C.N. de Hanoï.