All news
|
Print
10 décembre 2010

Vienne accueille la première réunion anticorruption INTERPOL - StAR sur le recouvrement d’avoirs

VIENNE (Autriche) – INTERPOL et l’initiative de lutte anticorruption StAR (Stolen Asset Recovery) – menée conjointement par la Banque mondiale et l’ONUDC – organisent, en collaboration avec le Département d’État des États-Unis, la première réunion des points de contact StAR - INTERPOL dans le domaine du recouvrement des avoirs. L’événement, qui se tiendra à Vienne (Autriche) les 14 et 15 décembre, réunira des enquêteurs, des procureurs et des experts spécialisés dans la confiscation et le recouvrement des avoirs.

La liste des points de contact INTERPOL dans le domaine du recouvrement des avoirs a été diffusée dans le monde entier en janvier 2009 via le réseau de communication policière sécurisée de l’Organisation, I-24/7. Cette base de données sécurisée contient les coordonnées des fonctionnaires des services chargés de l’application de la loi disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour répondre à des demandes d’assistance urgentes dans le cadre d’enquêtes relatives à des affaires de recouvrement d’avoirs dont la réussite repose sur la rapidité d’action.

Cette manifestation organisée à Vienne réunira les principaux fonctionnaires des services chargés de l’application de la loi figurant sur la liste, ainsi que des partenaires internationaux et d’autres parties prenantes, qui auront ainsi la possibilité de débattre des mesures clés à mettre en œuvre pour renforcer la coopération internationale entre les professionnels de la lutte anticorruption et du recouvrement des avoirs.

Coordonnée par le Bureau anticorruption d’INTERPOL au siège du Secrétariat général de l’Organisation à Lyon (France), la base de données des points de contact a été alimentée à ce jour par 74 pays qui ont fourni non seulement des donnés nominatives, mais aussi des informations sur leur législation en matière de lutte anticorruption et des indications concernant la procédure à suivre pour demander l’entraide judiciaire.

Au programme de la réunion, des fonctionnaires d’INTERPOL présenteront des exposés sur l’aide qui peut être apportée par l’Organisation, tandis que des experts des institutions partenaires (StAR et ONUDC) décriront le cadre juridique et institutionnel dans lequel s’inscrivent les enquêtes sur le recouvrement des avoirs. D’autres questions telles que la recherche de solutions pour renforcer la coopération avec les réseaux concernés et les difficultés rencontrées sur le plan de la coopération régionale seront également abordées.