All news
|
Print
06 mai 2013

Visite du chef de la police du Nigéria axée sur l’utilisation des outils de police mondiaux dans la lutte contre le terrorisme et d’autres formes de criminalité transnationale

LYON (France) – Lors de sa visite au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, le Chef de la police du Nigéria, l’Inspector GeneralMohammed D. Abubakar, a été informé des derniers développements concernant les outils et les services mondiaux d’INTERPOL, ainsi que les activités régionales et internationales de l’Organisation.

M. Mohammed, qui était accompagné du Vice-président d’INTERPOL pour l’Afrique etCommissioner of Police, M. Adamu Mohammed, a rencontré de hauts responsables d’INTERPOL pour débattre de thèmes aussi divers que l’utilisation de la police scientifique ou la piraterie maritime.

Parmi les points importants à l’ordre du jour de cette rencontre figurait le recensement des domaines dans lesquels INTERPOL peut apporter son soutien au Nigéria et poursuivre la collaboration afin d’aider le pays à faire face aux défis qui se présentent à lui en matière de sécurité.

La menace croissante que fait peser la cybercriminalité sur la sécurité mondiale rend nécessaire l’adoption d’une approche transnationale, c’est pourquoi M. Mohammed s’est également vu présenter le Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation (CMII), un centre à la pointe de la technologie dont l’ouverture est prévue en 2014 à Singapour, qui viendra renforcer les moyens techniques et les activités de soutien d’INTERPOL dans l’ensemble de ses 190 pays membres.

« Pour donner un maximum d’efficacité à l’action policière au niveau national, il est indispensable d’adopter une approche internationale. C’est pourquoi le Nigéria s’engage à poursuivre sa collaboration étroite avec INTERPOL », a déclaré M. Mohammed.

« L’échange d’informations qui s’est déroulé aujourd’hui a constitué une importante occasion de réaffirmer la nécessité d’une coopération internationale et de déterminer les domaines dans lesquels nous pouvons collaborer encore plus étroitement dans l’intérêt des citoyens et de la police du Nigéria, de la région et du monde entier », a ajouté M. Mohammed.

La délégation nigériane, qui comprenait lesDeputy CommissionersOvie Oyokomino et Adeyemi Ogunjemilusi, ainsi que lesChief SuperintendentsAhmed Lateef et Mohammed Gidado, a également visité le Centre de commandement et de coordination d’INTERPOL, qui fonctionne 24 heures sur 24 et offre un point de contact à tout pays membre recherchant une information de police urgente ou confronté à une situation de crise.