All news
|
Print
26 avril 2013

La police française démantèle un réseau international de cambrioleurs avec l’appui d’INTERPOL et d’Europol

Près de 20 personnes soupçonnées d’appartenir à un réseau de ressortissants géorgiens lié à des centaines de cambriolages et de vols à travers Paris ont été arrêtées à la suite d’une opération menée par la police française avec l’appui d’INTERPOL et d’Europol.

Le chef présumé du groupe, un ressortissant géorgien recherché par les autorités suisses après son évasion de prison, figurait parmi les personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête menée par l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante et le Service d'investigation transversale, un service spécialisé dans la délinquance à Paris.

Ce réseau criminel est soupçonné d’avoir commis une série de vols dans des immeubles d’habitation et des locaux commerciaux dans toute la capitale et sa banlieue. Durant la phase opérationnelle, une Cellule de crise INTERPOL déployée à Paris a contribué à l’identification des personnes arrêtées par la numérisation de leurs empreintes digitales sur les lieux, la mise à disposition des bases de données mondiales de l’Organisation et l’échange de messages avec ses Bureaux centraux nationaux (B.C.N.), avec une aide considérable du B.C.N. de Tbilissi.

Au cours de l’enquête, Europol a fourni un appui sur le terrain grâce à l’analyse par la police scientifique des téléphones saisis, l’échange de renseignements criminels et le recoupement des données et renseignements saisis avec ceux contenus dans ses bases de données à l’aide d’un bureau mobile.

C’est la deuxième enquête de ce type dirigée par les autorités françaises avec l’appui d’INTERPOL et d’Europol, et d’autres opérations semblables sont déjà prévues.